Écoutes secrètes : Polo et Léo en Catalogne.

Dans la série, les écoutes secrètes d’OM à l’apéro, un nouveau dossier explosif et brûlant et incroyable et sulfureux et exclusif et tout ça, tout ça…, révèlé à nos chers lecteurs.

Extraits des enregistrements audios des forces de l’ordre de Badalona.
Les enregistrements vidéos devraient nous parvenir sous peu.

Bam ! Bam ! Bam !

– Guardia Civil ! Ouvrez !!!
(Derrière la porte)
– Euh… Vous allez rire, mais y’a personne, en fait…
– Vous me prenez pour un Jamón Ibérico ?
Ça fait trois heures que les voisins se plaignent du chambard de votre concours de castagnettes !!! Ouvrez !!!
– On fait pas de bruit… On est à peine six là dedans…
– Ouvrez, je vous dis !
– Ben… En fait… On peut pas. On n’a pas le droit. Nous sommes juste des locataires, il nous faudrait l’autorisation du propriétaire pour vous ouvrir… Compris ?
Voilà, voilà. Désolé. Une bonne soirée quand même !?
– Écoutez moi les rigolos qui vont prendre mon pied au cul. Le proprio est justement là, avec nous, et il a ses cojones dans la gueule de Juanito.
– Juanito ???
– Le berger allemand…
– OK ! OK ! On vous ouvre…
Et empêchez le chien d’éternuer ! Avouez que ce serait ballot…

– Mais vous êtes au moins une trentaine là dedans !?

-Vous croyez ? Je ne me rend pas bien compte en fait…
Nous ne sommes que des footballeurs, pas vrai Léo ? On n’est pas mathématiciens, non plus…
– Claro ! Vous n’avez pas l’air bien futés, ça fait au moins un point sur lequel on est d’accord!

(L’un des policiers au rapport)
– Capitaine ! Nous avons dénombré six jeunes hommes !
– Ah ! Vous voyez, je vous l’avez dit…
– Et vingt sept jeunes filles que nous qualifierons de « non-frileuses », Capitaine.
– Tant que ça ? Ah ouais !!! Ben tu vois Léo, j’aurais dit moins… La maison est grande, c’est pour ça. On ne se rend pas bien compte quand on a une telle superficie, c’est plus une histoire de densité, Monsieur le Capitaine. C’est comme sur le terrain, quand on est tous dans la surface, ça fait une impression de foule, mais quand on est bien répartis sur la pelouse, ça fait pas le même effet. Prenez le basket, par exemple. Ils ne sont que cinq par équipes, et bien…
– OOOOOOOOOHHHH !!!!  Mais tu vas la fermer ta gueule !!!???
– Désolé.
– Alors maintenant, vous me trouvez une explication courte et cohérente à ce tapage nocturne en période de couvre feu et cette absence de respect des règles sanitaires. J’écoute !
– Bahhh… La pression… Relâcher la pression.
– Si Señores. Je vois. Le traumatisme des confinements, plus la dictature de la culture du résultat… Pas facile tout ça, hein ?
– Ah non, non. Je parlais de la pression dans les roupettes, à m’ent donné, faut que ça sorte !
– Moouais… Admettons.
Et le bruit, ce n’était pas de la musique qui faisait ce raffut de tous les diables ? On aurait vraiment cru entendre des castagnettes, en fait. C’est quoi l’explication ?
– Concours de levrette, Capitaine. OLÉ !!!

– Madré Mia, comment je vais caser tout ça dans mon rapport ?

– Capitaine, avec mon copain Léo, on voulait savoir si on peut y aller, parce qu’on a entraînement demain, et on ne voudrait pas être en retard.
Vous savez Capitaine la ponctualité, la discipline, c’est important. Surtout pour l’exemple que l’on renvoie auprès des jeunes. Faut pas l’oublier, ça… Hein, Capitaine.
– Polo, Léo !
– Si…
– …fermez la !

Publié par Lanceur d'alerte

Addicte à l'OM depuis le 23/02/75, j'avais 9 ans. Un dimanche, me sachant passionné de ballon rond, un voisin propose à mes parents de m'amener au Vél, d'aller à l'OM. 3 à 1 pour l'OM. 32.000 personnes dans le stade. Jaïrzinho et Paulo César en feu... Voila !

13 commentaires sur « Écoutes secrètes : Polo et Léo en Catalogne. »

      1. 2 footballeurs + 27 jeunes filles « non frileuses  » ça fait 29 et non 30 personnes. Donc le témoins de la scène et donc le trentième. En scène pendant le concours de levrette. 😇😇🥳🥳

        Aimé par 3 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :