L’analyse à froid. (Nîmes-Om : 0-2)

Premier point: AVB nous sort le 4/4/2 diams du chapeau avec Payet ou Cuisance à côté de Pipa et Sanson à la place de Thauvin. Mais rapidement on aura le droit au 4/3/3 puis un système pas très clair.

Deuxième point: comme prévu les crocos tentent de nous presser dans le premier quart d’heure et l’OM peine à suivre les attaques notamment avec un Kamara beaucoup trop bas.

Troisième point: l’orage passé l’OM prend le dessus grace à son milieu et surtout Kamara intraitable au duel et dans une moindre mesure Rongier précieux pour casser les attaques adverses. En revanche Sanson ère comme une âme en peine tout le match jusqu’à son caviar pour Germinator. Cuisance lui alterne avec Payet aux avants postes et semble orphelin de Thauvin ne combinant que très rarement.

Quatrième point: le jeu penche inévitablement à gauche en l’absence de Thauvin et Payet bien en jambe distribue bien sans pour autant trouver la passe tueuse. Amavi étant très brouillon et ayant réussi la prouesse de recevoir un jaune après une minute de jeu pour une charge à l’épaule.

Cinquième point: à droite c’est le néant, Sakai/Sanson 2 centres réussis à eux deux du côté faible de Nîmes: peut-être le plus faible de L1… à noter un retour monstrueux de Sakai qui évite un face à face avec il fenomeno… le lézard était HJ….

Sixième point: La Défense centrale a détruit la paire offensive Nîmoise: rien d’exceptionnel DCC mettant en échec coup sur coup Ripart et Ferhat. A noter la première ouverture réussie d Álvaro de sa carrière sur le but de Pipa et certainement sa dernière… historique!

Septième point: si Pipa nous met un super but sur un appel en profondeur peu commun pour lui, il a quand même manqué une tête assez facile; en progrès tout de même.

Huitième point: le coaching certes tardif et incompréhensible … laisser le fantôme de Sanson mais sortir un bon Payet, a été bien inspiré: Thauvin a tout raté hormis le centre chirurgical sur la remise de Germain pour Henrique HJ. Ce premier fait une très bonne entrée avec un but et une passe qui aurait dû être décisive. Sanson a trouvé un second souffle avec grâce aux espaces créé par le marquage serré sur Thauvin. Henrique a prouvé qu’il n’était pas un 9 par son placement imbécile et strootman a joué à la balle sur les rares incursions Nîmoise. Gueye a réalisé une entrée sobre et efficace.

Neuvième point: encore un arbitrage lunaire made in ligue 1… jaune à la première pour une charge à l’épaule, jaune également très sévère sur la mise en échec de DCC sur Ferhat.

Dixième point: ce match aurait pu nous permettre de créer des automatismes mais nous avons eu le droit à un jeu très brouillon avec de rares combinaisons efficaces toutes initié par Payet … bref 3 points et on devra s’en contenter.

Post scriptum point: il fenomeno était en vacances.

Dark.

Publié par darkranger6969

39 ans, vivant en Chine depuis 15 ans. Fan de l’OM depuis toujours. J’aime partager cette passion qu’est l’OM sur un ton décalé. Aux Armes!!!!

4 commentaires sur « L’analyse à froid. (Nîmes-Om : 0-2) »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :