L’analyse d’avant match, paillade-OM, guerriers VS intermittents

Montpellier est une belle équipe, sans fioritures, avec des principes d’abnégations qui furent un temps les nôtres. Une équipe construite avec un petit budget où chaque joueur a été choisit pour s’intégrer au collectif. Pas de glitter ni de diva pour faire gicler Twitter. Pas de client pour les pseudos journalo-spécialistes. De la sueur et des tacles à la gorge.

A la récupération, la bataille sera acharnée et décisive: la gonasse Ferri, le sang chaud de Savanier et la classe (conditionnée) de Kevin Mollet De Bruyne. Face à Kamara, Gueye et Flotov.

Sur les ailes, il faudra se méfier des qualités offensives de leur latéraux tout en exploitant leurs lacunes dans le replacement.

Derrière si leur charnière est correcte au niveau physique et dans le domaine aérien… Ça ne devrait quand même pas poser trop de problème à Milik.

Devant il faudra museler Delort et ce méfier du jeu de tête de Laborde.

Paillade ça devrait donner ça:

Pour dominer cette équipe de spartiates il faudra mettre de l’impact physique, être présent sur les deuxièmes ballons, jouer rapidement en profondeur pour casser leurs lignes. Mais surtout ne pas relâcher le pressing. Étouffer Savanier et Mollet.

L’OM à l’apéro vous propose cette équipe plutôt Sampaoli classique:

Si on met bien évidemment Alvaro en libero à la place du suicidaire Balerdi on attendra surtout de DCC qu’il rentre de son rêve Liverpool et prenne à sa charge la relance.

Henrique reconduit en ArG expérimental en attendant qu’Amavi soit en fin de contrat et Lirola à droite qui devra faire gaffe à Mavididi dans son dos.

En 6 Kamara, sans discussion possible, avec Gueye qui aura fort à faire dans la zone de Savanier et Flotov qui serait bien inspiré de se montrer s’il ne veut pas finir à Albion ou Getafe.

Devant, Payet devra ne pas se contenter de tirer les cpa mais également de distribuer le jeu et trouver les décalages dans la defense montpelliéraine. et bien entendu la mettre au fond lorsque le but est grand ouvert. Milik lui devra déménager, réussir ses contrôles et vite nous mettre devant au score.

Si Montpellier joue dans son schéma classique 4/2/3/1, le soutien de Gueye et Kamara sera décisif car ils pourraient profiter du traitement de faveur que recevront Payet et Thauvin.

Faire en sorte que Ferri et Savanier soit averti tôt dans le match pourrait également être la clé de la réussite Olympienne car sans leur excès d’engagement si Savanier conserve sa vista et sa qualité de relance en revanche Ferri n’est plus rien.

La fin de saison n’aura qu’un seul intérêt: construire des automatismes pour l’année prochaine avec l’objectif de gagner tous nos matchs, Montpellier étant le plus difficile d’entre eux. On fera les comptes à la fin.

Cordialement, Cirillao et Dark.

Publié par darkranger6969

39 ans, vivant en Chine depuis 15 ans. Fan de l’OM depuis toujours. J’aime partager cette passion qu’est l’OM sur un ton décalé. Aux Armes!!!!

7 commentaires sur « L’analyse d’avant match, paillade-OM, guerriers VS intermittents »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :