A jamais olympien 7 : Version Black and White

Aujourd’hui, suite à « on vous refait le maillot de la saison 2007 – 2008 » de notre camarade et ami Cirillaodomassilia, j’ai envie de faire un focus sur un duo qui restera gravé dans l’histoire de l’OM. Tout le monde imagine déjà un duo d’attaquants mais non, j’ai décidé mettre à l’honneur deux personnes qui ont su respecter l’Olympique de Marseille et les Marseillais.

Il s’agit de MM. Pape DIOUF et Eric GERETS

Pape DIOUF issu d’une famille militaire d’où il a appris le respect et la rigueur dans le travail, fut d’abord journaliste de 1970 à 1990, puis agent de joueurs tel que Marcel Desailly, Abedi Pelé, Didier Drogba, Samir Nasri, William Gallas, Etienne Mendy…… et le regretté Marc Vivien Foé). Il rejoint le club en 2004 en tant que manager général, puis devient président du directoire avant d’être nommé président du club en 2005. Ce sera et restera jusqu’à maintenant le seul président noir d’un club de football professionnel français. Il restera président jusqu’en 2009.

Je me souviens d’un homme élégant, maitrisant à la perfection la langue française. Son passage marquera à jamais le club de son empreinte, en réalisant de jolis coups sur le marché des transferts malgré les difficultés financières du club. Il permettra aux supporters Marseillais d’être fiers de leur équipe malgré des défaites honteuses, mais l’histoire nous prouvera malheureusement que c’était le début d’une longue lignée.

C’était aussi un homme de parole, de conviction, qui avait un sacré caractère, on se souvient tous du feuilleton « Ribery » suite à ses déclarations au journal télévisé de son souhait de rejoindre l’OL. Pape DIOUF a su se faire respecter par les joueurs, les autres présidents et les journalistes. C’était un homme calme, respectable, respecté, à poigne mais à la main de velours.

Des proches collaborateurs en témoignent (article de Ouest France du 02/04/2020) :

Etienne Mendy (ancien joueur) : « il était tout pour moi car on a tout partagé, ensemble, depuis 30 ans. Pape, c’était notre assurance tout risque. Il nous tranquillisait, nous rassurait et nous donnait confiance. Il avait toujours les mots qu’il fallait au bon moment. Avant, il écoutait, il observait. Il a eu un impact sur beaucoup de personnes, a servi de déclic. Tous ceux qui l’ont rencontré ne pourront l’oublier. »

Julien Fournier (secrétaire général lors de la présidence de Pape DIOUF) : « il incarnait l’OM, il incarnait Marseille. C’est une ville qui a toujours accueilli la diversité. Par son franc parlé, sa simplicité, son honnêteté, il représentait Marseille. Il avait du courage, aussi, car il n’avait pas de problème à affronter une forme d’autorité. Ca a été face à la ligue à l’époque des Minots, face à Jean Michel AULAS lors du transfert de Ben Arfa. Mais quand on demande quelle image je dois garder, c’est celle après l’accident du bus des MTP (deux supporters de l’OM décèderont en se rendant au Havre, en août 2008). Le match d’après, il était devant la tribune, en larmes. Là, j’ai vu un être humain, un Marseillais qui pleurait ses supporters. Pour moi, Pape, c’est ça. »

Ce n’est pas tout, Pape DIOUF, sans réellement le savoir, offre au Marseillais un nouvelle folle aventure en championnat et en Ligue des champions en décidant de faire venir un nouveau coach en lieu et place d’Albert EMON. Cet entraineur, qui est présenté le 25 septembre 2007, c’est Eric GERETS, un ancien joueur international Belge.

En effet lorsqu’il prend les commandes de l’équipe qui est 19ème au classement, jamais nous n’aurions imaginé connaître deux très belles saisons.

Cet entraineur au grand cœur mais à la poigne de fer nous a montré son savoir-faire et mis à profit son travail pour classer notre club à la 3ème place au classement de la saison 2007/2008 et 2ème du classement de la saison 2008/2009.

Il reçoit le titre mérité de meilleur entraineur de ligue 1 pour la saison 2008/2009.

Malheureusement ce fut la fin de cette belle aventure mais il sera le premier maillon du titre de la saison 2009/2010, en effet, c’est lui qui installa les fondations de l’équipe.

Contacté en 2013 par le PSG pour succéder à Carlo Ancelloti, il refuse le poste par respect pour nous les supporters Marseillais. Eh oui !!!!!! Encore un qui est reparti avec le sang bleu et blanc dans les veines.

Ces deux saisons resteront gravées dans ma tête et je garderai en mémoire une place à part pour ce coach. J’ai encore en mémoire un reportage TV à la commanderie sur ce coach sympathique et accessible. Il venait aux entrainements avec son énorme chien, un dogue Allemand prénommé Georges qui était devenu la mascotte des joueurs. Il aura donné du plaisir aux supporters, honoré le club et gagné l’amour de tout un peuple.

Le VEL restera toujours la maison de Mr GERETS et de Mr DIOUF, malheureusement disparu le 31 mars 2020 à cause de ce satané virus. Son âme sera toujours au dessus du VEL pour veiller sur nous, les fidèles et indéfectibles supporters. Repose en paix Pape.

Marseille’s Belgian head coach Eric Gerets plays with his dog Georges during a training session, on May 28, 2009, in Marseille, southern France, prior to their last French L1 football match of the season against Rennes on May 30, 2009. AFP PHOTO GERARD JULIEN (Photo credit should read GERARD JULIEN/AFP via Getty Images)

Un grand merci à mon ami Cirillaodomassilia pour ses précieuses infos et mon ami Anakin pour son aide à la mise en page.

8 commentaires sur « A jamais olympien 7 : Version Black and White »

  1. Bravo mon sylvain, après un premier essai plein de promesse avec Penna Bianca, te voilà réussissant ton vrai envol… Deux jolies biographies pour deux grands personnages…
    La disparition brutale de Pape a ouverte une immense plaie au « peuple » marseillais que rien ne pourra panser…
    M. DIOUF restera un grand homme pour L’OM… Nous t’aimons…
    Erik !!! Ah Erik !!! Un grand merci pour la préparation et la mise à feu de la fusée 2009 2010…

    J'aime

  2. Bel article émouvant me rappelant une de mes saison préférée. J’ai toujours regretté que Gerets ne prolonge pas faute de négociations rapides ouvrant ainsi une peur des présidents de perdre leurs entraîneurs. Cf prolongation de Garcia et les négos avec AVB.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :