Le barOMètre de fin de saison.

Les gardiens de but :

Mandanda 🌦️: Avis de tempête. Revenu tout feu tout flamme l’an dernier de son séjour à Merano, captain Steve avait su ressusciter tel le Phoenix l’espace de quelques mois. Malheureusement cette saison aura été celle du retour d’un Pandanda moins vif, moins affûté, moins décisif et incapable d’empêcher le groupe de sombrer au plus fort du mistral. Une saison décevante qui risque bien de sonner comme celle du chant du cygne pour Il Phenomeno. A condition de trouver le gardien qui saura saisir sa chance et ne plus la lâcher.

Pelé ☁️ : le grand Yohan a souvent rendu de fiers services depuis son arrivée à l’OM. Cette saison papi a voulu faire de la résistance mais on a compris qu’il finirait mort pour la patrie lorsqu’il s’est fait fusiller par deux fois par les dangereux Bérets verts du Canet en Roussillon… Comme on est sympas on lui file quand même la légion d’honneur pour ses états de service. Bon même Sardou et Ben Ali l’ont reçue…

Les défenseurs :

Alvaro 🌥️: el matador Alvaro a connu une saison plus délicate que la précédente. Son regard de tueur ne saurait masquer ses limites techniques. Rédhibitoire pour Sampaoli ? A voir. En tous cas il se sera davantage signalé par ses sorties sur les réseaux sociaux que par celles sur ses adversaires. Un duel homérique face à Neymar au parc suivi d’une polémique comme la ligue 1 et les médias en raffolent auront marqué sa saison. Olé !

Caleta Car 🌦️: Il était jeune, il était beau, il était fort, il avait la vie devant lui notre Duje. Séquestré à Marseille depuis janvier alors qu’il avait déjà un pied dans l’avion pour Liverpool, il a malheureusement totalement disparu des radars par la suite devenant l’ombre de lui même. Président d’honneur de la section croate de l’association Natascha Kampusch, il attend fébrilement sa libération cet été même si sa rançon et ses ambitions devront sûrement être revues à la baisse.

Balerdi ❄️: le grand espoir argentin signé AVB nous a fortement déçu. Défenseur élégant, il lui manque encore pas mal de chose pour postuler à une place de titulaire à l’OM. Une performance cataclysmique face à Porto entre autres faits d’armes. Un cauchemar pour nous, un délice pour nos adversaires malgré quelques matchs laissant entrevoir quelques qualités intéressantes. A 12m un retour à l’envoyeur s’impose en colis post où à dos de mule tant qu’on se défait de l’effroi. Aufwiedersehn Léo.

Lucas Perrin 🌫️: son attachement à son club formateur et son sens du devoir ne font aucun doute, ses capacités à assurer à haut niveau, davantage. Cela tombe bien, la L1 Uber Eats, c’est tout sauf du haut niveau. Mérite un peu plus de considération et de temps de jeu, surtout au vu des pitreries de nos centraux titulaires. Lucas, reste digne, un peu comme Hernandez découvrant ses royalties, born to be a larve… ?

PoPol Lirola ☀️ : un faux Rital espagnol mais un vrai talent ; de la fougue, un volume digne du Dr Ferrari première époque, une belle technique indiv, et même, parfois, de l’inspi. Un gros MAIS pour son escapade catalane licencieuse – non pas sur le plan moral, il se fait turluter par Michette s’il le désire – mais sur sa fiabilité et son degré d’engagement. PS : enore un énième joueur mal utilisé dans le foot moderne, tout le monde n’a pas mon savoir, je te garde Pol. PS2 : quitte à passer la frontière, fais-toi refaire la gueule par le Pr Puta-Locura, ta tronche, c’est limite éliminatoire…

Amavi ☔: le seul qui est passé à travers les gouttes… une prolongation de sénateur pour un joueur au QI tactique d’une huître dont les séjours prolongés à l’infirmerie lui donnent droit à des points sur sa carte de fidélité de la Timone. Le 3/5/2 devrait lui convenir également mais on attend de voir quel Amavi on retrouvera la saison prochaine. En espérant si possible le recrutement d’une vraie alternative à ce poste sinistré de latéral gauche.

Nagatomo 🌧️ : choisi par Avébé et Longoria l’été dernier pour offrir enfin à l’OM une doublure à Amavi, le vétéran japonais a été recruté pour apporter son expérience et son professionnalisme au groupe olympien. Malheureusement l’hygiène de vie et le CV ne suffisent pas à faire un bon joueur. Amené à jouer plus que prévu en raison de l’abonnement de son concurrent à l’infirmerie, Naga est vite apparu bouilli comme un ravioli. En difficulté dans les duels, dépassé par la vitesse de quasiment tous ses adversaires et totalement inoffensif, son bilan est calamiteux malgré un léger mieux lors des derniers matchs. Insuffisant pour surpasser le samouraï Sakai et tout juste mieux que le fantôme Nakata. Son contrat arrivant à son terme, il va pouvoir poursuivre sa retraite sous d’autres cieux.

Sakai ☁️: le valeureux soldat Hiroki a livré sa dernière bataille sous le maillot de l’OM cette saison. Trimballé un peu à tous les postes défensifs il aura fait de son mieux comme toujours pour répondre aux attentes. On l’a toutefois senti en fin de course ce qu’il a lui même eu la lucidité de reconnaître au moment d’officialiser son départ vers son pays natal. Attachant et dévoué, le meilleur japonais de l’histoire du club laissera tout de même une belle trace dans le coeur des supporters.

Rocchia 🌬️: c’est l’histoire d’un mec dont tout le monde a parlé sans jamais l’avoir vu jouer ou presque à l’OM. Barré par Amavi, barré par Nagatomo, barré par Sakai, barré par Henrique et même barré par Thauvin…il a finalement compris qu’il valait mieux pour lui faire une croix sur l’OM et se barrer ailleurs…

Les milieux de terrain :

Bouba Kamara ☀️ : le vil peuple du Slack est devenu tellement si (femme quand elle dort) peu amen, qu’il ne sait plus reconnaitre son Dieu. Le petit ourson, quoique parfois victime du désert de Gobi dans lequel il se débat, a réalisé, une fois de plus, une saison pleine et a encore poli le diamant que seul un rédac chef en pleine sex tape n’est pas capable de voir. Sera sans doute notre unique valeur marchande cet été mais je ferai un rempart de mon corps d’athlète de l’ex RDA pour qu’il reste dans sa tunique blanche-blanche-neige.

Gueye 🌈 : la bonne surprise de la saison vu son jeune âge. 6 ou 8 là est la question… c’est un plaisir de se déchirer entre supporters sur ce sujet. L’un des meilleurs au Parc, face à Porto et lors du match a Rennes où son expulsion injuste aura peut être été l’un des tournants de la saison. Maintenant on l’a vu moins à son aise en fin de saison avec un jeu plus neutre . Il lui faudra digérer cette phase d’apprentissage du haut niveau pour confirmer l’an prochain tous les espoirs qu’il a fait naître.

Valentin Rongier 🌪️ : grand espoir du foot tricolore et nos yeux de Chimène badant il y a encore quelques mois, la Covid et la pression (même sans supporter) ont eu progressivement raison de notre milieu tintinophile. Où le situer aujourd’hui ? Que reste-t-il de son potentiel ? Sera-ce le grand gagnant du summer camp à la mode Sampa t’empale, ou dégringolera-t-il encore d’un étage pour finir laveur de voiture de luxe à Vinci-Park ? Bonus sponsoring : WWF.

Cuisance ❄️: le futur crack qui exigeait du temps de jeu au Bayern incapable de s’imposer devant Rongier et Gueye… encore un qui ne va pas nous manquer. Pourtant on y a cru a son arrivée mais son impact sur le jeu olympien est resté à l’état de chimère. Un état d’esprit pas toujours irréprochable pour le haut niveau. Son embellie à l’arrivée de Sampaoli n’aura été qu’un feu de paille.

Ntcham ❄️: son arrivée cet hiver en prêt en provenance du banc du Celtic pour remplacer le grand Sanson avait jeté un coup de froid sur le club, au point de servir de prétexte à AVB pour justifier son envie de départ. Au final, ce pari aura été un fiasco sur toute la ligne avec en point d’orgue ce match lamentable contre les amateurs de Canet en Roussillon. Sur ce coup le flair de limier de Longoria était bel et bien enrhumé. « Ntchaaaam !!! ». A vos souhaits.

Saïf-Eddine Khaoui 🌫️ : « Si Deschamps ne me prend pas cette fois, je jouerai pour la Tunisie, la vérité… » Malheureusement, les Aigles de Carthage n’ont pas besoin d’oisillon à nourrir. Eh oui, Saïf-Eddine, tu es trop malingre pour jouer défenseur et tu es trop peu talentueux pour jouer en attaque. Il te reste ton courage, ta coupe guano-vif-argent, et ton sourire tellement communicatif. Suggestion : représenter la Tunisie à l’Eurovision ?

Alexandre Phlipponneau ☔ : j’ai toujours cru que c’était « PHILIPONEAU » et qu’on avait foiré le flocage, mais non. Cela en dit long – lol – sur le peu de crédit que t’accorde le supporter comme le suiveur lambda mais je dois dire qu’il est difficile de leur donner tort. Entre un nom à jouer aux cubes après l’entraînement et une tête d’adopté qui aurait perdu son certificat de naissance, tu n’inspires même pas la pitié. La formation à l’OM, ça pique les yeux.

Les attaquants :

Payet ⚡/⛄ : comme chaque saison soufflant le chaud et le froid sur le terrain et dans les salons de coiffure. Beaucoup mieux depuis Sampaoli mais on se demande déjà jusqu’à quand durera l’idylle entre les deux fortes têtes. La version slimfast a intérêt à apparaître l’année prochaine si elle ne veut pas se retrouver attachée au cyprès. Dimitri est maintenant olympien à vie, dernier acte de bravoure JHEsque. Pour le meilleur et pour le pire.

Thauvin 🌥️: un début de saison correct puis une accumulation de soucis extra sportif… le pire de tous étant la perte de son prix Dessange : putain de mistral. On n’oubliera pas ses années fastes and Furious a l’OM. Ni son départ sous le soleil de Mexico où on lui souhaite de réussir ses coups du sombrero. Charlotte va parfaire son bronzage. On se revoit dans un an ?

Actarus Milik ☀️ : Oui, Actarus et non Arkadiuzhxhz où qu’on sait même pas où mettre les consonnes (p… de Polak), enfin, tant attendu, te voilà, notre grantatakan !!! un vrai 9 bordel, le plus prometteur depuis Gignac voire Niang voire Drogba voire saint-JPP, un vrai 9 qui MARQUE DES BUTS (si, si), et qui martyrise, par son physique digne des jeunesses hitlériennes, les golgoths de la ligue 1 uber eats. All-in pour le conserver, évidemment, comme vous fûtes plus de 95% à le réclamer lors de notre dernier Poll Twitter, all-in, même si Pablo devait finir boulevard Baille en micheton cocaïné et Sampa en souteneur à gants de plomb !

Benedetto 🌧️ : on l’attendait au tournant après une première année d’adaptation correcte mais ponctuée de quelques trous d’airs. Cette saison devait être la sienne. Las, il a traîné son spleen sur le terrain, égarant sa confiance en lui, son efficacité et sa hargne. Même l’arrivée de son compatriote Sampa n’aura pas suffit à le remettre sur les rails. De Super Dario il ne reste apparemment plus grand chose, et son avenir s’inscrit peut être désormais ailleurs.

Henrique ⛅: Arrivé dans les bagages de Longoria comme étendard du tournant vers le Trading Project, il aura d’abord été présenté comme un ailier supersonique pouvant jouer dans l’axe jusqu’à ce que Avébé ne reconnaisse son erreur d’appréciation devant l’évidence. Par la suite il a surtout goûté du banc avant d’être relancé par Larguet puis Sampaoli. Sa fin de saison intéressante en tant que Supersub lui offre des perspectives prometteuses en vue de l’an prochain. Luis a les cartes en mains.

Dieng 🌤️: totalement inconnu pour qui ne suivrait pas de près le championnat du Sénégal, il est parvenu à se faire un nom et une place dans l’effectif professionnel ce qui est déjà un premier pas. Son but à Auxerre et son entrée décisive pour obtenir le penalty de la victoire face à Angers donnent envie de le revoir. Qu’adviendra t il de lui l’an prochain ? Mystère et boule de gomme.

Germain 🌬️: toujours exemplaire dans l’attitude, toujours inoffensif sur le terrain Germain Junior a été fidèle à lui même cette saison. Arrivé au terme du contrat de sa vie, il va lui falloir trouver un nouveau port d’attache cet été loin de Marseille. De son passage on se souviendra surtout de son face à face manqué avec Oblak, de ses quelques coups de tête au premier poteau aussi, comme un symbole de ses difficultés à s’imposer à la pointe de l’attaque olympienne. Il était grand temps de clore le chapitre. Le talent saute souvent une génération.

Le staff/dirigeants :

Jorge Sampaoli 🌤️: l’homme fait débat ; certains lui reprochent déjà sa fougue, là où d’autres la louent ; certains lui reprochent déjà son adaptabilité maladive là où d’autres la vénèrent. Regardons les faits : une fiche de 6-2-2, quelques bonnes périodes, des incertitudes aussi à gérer les situations problématiques. Peut-on juger un coach en une demi-saison, avec un effectif non choisi, et dans un contexte passionnel et marasmique ? Laissons-le bosser – un été – comme nous y encourageait notre bon rédac chef, certes complètement inculte, mais bienveillant parmi les bienveillants. Il sera temps, à l’automne, de faire pleuvoir les vindictes !

Pablo Longoria 🌤️🌪️: Quelle ascension ! Arrivé discrètos et vite catalogué puceau à sa mémère, le Pablito a tout bousculé sur son passage : la cellule de glandouille recrutement, l’organigramme, son président, l’UNECATEF, les habitudes. Résultat : calife à la place du calife, une popularité toute neuve, des corones qui poussent et qui deviennent velues, et des promesses, parfois polémiques, pour l’avenir proche (Milik, Lirola, Balerdi…). Maintenant, le juge de paix : le mercato estival, avec ou sans argent, avec ou sans réseau, avec ou sans jugeotte. RDV le 31 août pour une nouvelle ponction…

Jackenri H. (porté disparu) 🌠: le fils spirituel d’Afflelou n’a pu aller au bout de sa refonte magistrale. La faute à quelques centaines de supporters revanchards, illettrés et pyromanes. Le problème avec le génie, c’est qu’il est souvent incompris de ses contemporains. JHE, tu resteras sans doute comme une des plus grosses arnaques de l’Histoire de notre club, pourtant déjà riche en la matière, et même de tout le sport pro. JHE, quitte-nous définitivement ! j’ai eu le patron de Krys en ligne, il te prend comme sous-directeur d’agence ! Fonce, mon beau binoclard !

Larguet ☁️: Propulsé comme entraîneur principal contre son gré il a fait comme il a pu avec ses modestes capacités pour essayer de remettre à flot le bateau olympien qui partait complètement à la dérive. Nous a empêché de sombrer avant de se jeter à l’eau pour quitter le navire et retrouver sa véritable place une fois les femmes et les enfants sains et saufs.

AVB ⛈️: la saison de trop pour le motard de la Sainte Victoire. De victoires il n’en a guère connu cette saison d’ailleurs. Passé en quelques mois du gendre idéal a l’oncle gênant. Parano et incompétent, il n’aura pas su surfer sur la vague d’une première saison réussie et conclue sur une deuxième place par un heureux concours de circonstances. Il aura choisi de renoncer à toute ambition dans le jeu et ses choix de recrutements se seront révélés pour la plupart des flops. Une campagne européenne cauchemardesque et des gérémiades incessantes. Au final, il s’est mis à dos ses joueurs, ses dirigeants et un grand nombre de supporters. Peu de monde pour pleurer son départ. On ne souhaite rien de spécial au spécial two pour la suite de sa carrière.

McCourt 🌦️ : notre riche tonton d’Amérique a attendu que la Commanderie prenne littéralement feu pour se rappeler à notre bon souvenir. Il aura su éteindre l’incendie avec quelques têtes coupées, des caresses sensuelles aux différents groupes de supporters et de nouvelles promesses d’un avenir radieux. Il semble réellement ne pas vouloir lâcher le club pour le moment malgré les infos sûres des insiders. Boudjellal lui a dit bouge de là, mais Francky goes from Boston to Marseille. Le vizir c’est toujours lui n’en déplaise à Vizérian. Maintenant il va falloir ressortir les jujubes pour son nouveau Président, Directeur sportif, scout le dénommé Don Pablo.

Publié par guigslamangouste

Citoyen du monde, accroc depuis au moins 30 ans à l'OM. Ce club représente pour moi un concentré d'émotions irrationnelles. Un vecteur de rassemblement par delà toutes les origines, classes sociales ou frontières. Collectivement on va toujours plus loin que seul.

12 commentaires sur « Le barOMètre de fin de saison. »

      1. Mandanda je n’arrive qu’à me souvenir que de ses bons matchs. Je sais c’est con.
        Perrin moi j’y crois il n’a jamais fait de mauvais match. En même temps il ne joue pas ou peu.
        Sinon j’ai aussi bien rigolé.

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :