D’Un Amour Qui La Flingue (15)

D’UN AMOUR QUI LA FLINGUE

15.

Le baveux n’était pas bel homme, mais un costard Armani, sur-mesure, ça vous changeait un gnome. Il avait choisi le lieu : c’était luxueux, calme, voluptueux ; on s’affairait pour vous servir ; un bloody mary pour moi, merci.

Dans ce regard professionnel, elle lut d’autres choses. C’était fluctuant entre le désir et l’autosatisfaction, mais constamment malveillant. Il y avait aussi quelque chose d’irrésistible, comme une plaie qu’on ne peut s’empêcher de regarder, de gratter ; comme une nourriture puante mais qu’on arrive pas à s’interdire de goûter.

Mon client souhaite vous verser un à-valoir de 100 000 euros…. Qu’en pensez-vous ?

Tout de suite, le vif du sujet.

Marie avait bien quelques ébauches en réserve, de quoi commencer, mais s’y remettre, là, de suite, ne lui disait rien : trop  de souffrances à venir, de lassitude poisseuse.

Vous direz à votre client que je ne suis pas à vendre, et que j’attache un grand prix à ma loyauté envers mon actuel éditeur.

L’avocat sourit ; il appréciait les résistances, et les contradictions lexicales.

Très bien, Mademoiselle, je ne suis pas habilité, comme vous l’imaginez, à négocier au-dessus de cette très jolie somme.

Je reviendrai vers vous très vite.

Publié par anakin999

Caillolais (Marseillais de l'Est), 45 au compteur, papa, fan de l'OM et locataire du Vél depuis toujours. Oscille ses émois entre Tigana et Canto, les fils du village. Rédacteur inspiré des deux mamelles de la vie : l'OM et les mamelles (de la vie).

2 commentaires sur « D’Un Amour Qui La Flingue (15) »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :