Les Comptines d’Anakin (5)

IN THE MOOD FOR LOVE (Feat. Shigeru Umebayashi)

L’été, hormonalement, me comble de bienfaits.

Cela vaut bien deux piquouzes et la promesse fragile d’une immunité ; vous revoilà : restau, ciné, concert, festival ; mes frères, mes guerriers.

Après six années de lutte pour la conquérir, acharnées, désespérées, presque vaines, mais triomphantes, la citadelle de ma chérie est mienne. Et comme il faut bien faire nos ados transis, lundi soir nous irons en salle voir Kaamelott – KV1 comme disent les groupies. Alexandre Astier, en toute objectivité, est le grand génie et le grand créateur omnipotent de notre ère. Ne me déçois pas Alex, j’attends cette toile depuis dix piges.

Profitez bien, OCDE-members, de cette liberté retrouvée.
Il y a des pays où cela ne sera pas. Je ne ferai pas de longue diatribe, de belles phrases moralisatrices, « chouffez », comme dit le pote Lancy, ce doc édifiant :
https://www.youtube.com/watch?v=812GbNYA5hg
Et ne ravalez pas votre haine, et ne renoncez jamais, surtout vous les minots, à changer ce monde. Ils vous diront : ce n’est pas possible, tu n’es pas réaliste, le système est bon. Giflez-les et prenez le pouvoir avec les tripes et avec le cœur.

Décousu, mais vibrant, mon billet.

Je le finirai prosaïquement avec notre Olympique. Les débats font rage et discorde au sein de la rédaction d’omalapero. Les enthousiastes, ceux qui gardent confiance, qui demandent à voir, les sceptiques et les défiants.
La vérité, comme à chaque fois, viendra d’un 90 sur 120, de couleur verte, d’un beau vert chaud comme une lente étreinte.

Tout est dans tout, mes sœurs & mes frères, vous en souvient-il, et réciproquement.

Publié par anakin999

Caillolais (Marseillais de l'Est), 45 au compteur, papa, fan de l'OM et locataire du Vél depuis toujours. Oscille ses émois entre Tigana et Canto, les fils du village. Rédacteur inspiré des deux mamelles de la vie : l'OM et les mamelles (de la vie).

6 commentaires sur « Les Comptines d’Anakin (5) »

  1. Le doc est tout bonnement incroyable et oser comparer notre pays à une dictature me fait bien rire car il vaut rire que gerber. La gerbe je la garde pour ces étoiles jaunes qui refleurissent en se moquant du symbole et du passé.

    Aimé par 1 personne

  2. Les différences d’opinion nourrissent les complémentarités de la confrérie omalapero… Allez l’OM…
    PS : aux comptines d’anakin 6, nous apprendrons sans doute les fiançailles de notre ami anapine

    Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :