L’analyse d’avant match Monaco-OM.

Un samedi soir dans notre annexe du Vélodrome, pour retrouver un Monacal convalescent en championnat, éjecté de la ligue des champions, mais qui possède dans ses rangs des individualités capables de faire des différences à tout moment. A nos gars de faire en sorte qu’ils ne puissent installer de cohésion sur le terrain, les tribunes, on s’en charge ! Sans bouteilles d’eau, ni canettes… :clin_d'œil:

Kovac devrait nous proposer un 4231 assez équilibré sur le papier, mais où les titulaires en puissance que sont Sidibé et Maripan sont forfaits, alors que Golovine est très incertain, Volland et Ben Yedder ont été ménagés.


Surtout ne pas céder aux sirènes de l’entraîneur croate qui n’a pas manqué de nous tresser des lauriers en conférence de presse. Monaco a besoin de points et Monaco a vu son voisin (de merde) nous mettre en difficulté.


Gageons que le Niko a échafaudé un plan pour contrer notre générosité débordante. Ce pourrait être à base de « bien regroupé derrière » et de « on joue vite dans leur dos à la récupération du ballon ». Classique.

S’agissant de notre escouade olympienne, OM à l’apéro suggère au Sieur Sampaoli de mettre au supplice cette défense monégasque de circonstances, en alignant un 334 plus que couillu, en assumant sa volonté d’imposer son jeu.

Une défense à trois avec un Alvaro, prochainement suspendu, qui aura à cœur de tout donner et qui transmettra son énergie communicative aux parfois trop gentils Saliba et Luan Peres.
Quand on est qu’à trois derrière, faut marquer son territoire !

Guendouzi, Gueye et Kamara seront en charge de la première lame, celle qui coupe le poil au plus près de la racine. Les phases de transitions offensives des Tchouameni, Fofana ou autre Caio Henrique, si elles sont maîtrisées par notre trio de saigneurs, peuvent être la clé d’une victoire facile.
Sinon… Panpan cucul.

Après, à nos quatre mousquetaires de devant d’achever les suppôts du prince défiscalisateur.
Espérons qu’Under soit toujours « on fire » après la fatigue accumulée ces derniers jours à l’international. Même topo pour Gerson, qui doit enchaîner sur une dynamique positive.
Henrique c’est paraît il dépucelé durant la trêve, et Dimitri doit montrer sur le terrain ce qu’il pense de sa sanction. C’est souvent quand il est colère qu’il tutoie les sommets… Ou qu’il prend des rouges. Méfi.

Allez les gars ! Place au terrain. Place au football.

Montrez nous, montrez leur ce que Marseillais veut dire !

Cirillao, Dark et Lancy. :cornes_du_diable::doigt_d'honneur::doigts_croisés::muscle:…. :vernis_à_ongles: ? :pensif:

Publié par Lanceur d'alerte

Addicte à l'OM depuis le 23/02/75, j'avais 9 ans. Un dimanche, me sachant passionné de ballon rond, un voisin propose à mes parents de m'amener au Vél, d'aller à l'OM. 3 à 1 pour l'OM. 32.000 personnes dans le stade. Jaïrzinho et Paulo César en feu... Voila !

10 commentaires sur « L’analyse d’avant match Monaco-OM. »

  1. Je n’affirme rien, je m’interroge… D’où le point d’interrogation.
    Sampaoli ne semblait pas vraiment au courant lors de la conf.
    Alliaga a affirmé qu’il avait « séché », l’entraînement car il était touché par la sanction reçue en commission.
    Et comme il a possiblement appris par la suite que le club ne ferait pas appel…
    Tout un faisceau d’indices qui m’amènent à m’interroger.

    Ps. Son grand pote Amavi est soudainement blessé lui aussi… 😉

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :