ANALYSE A FROID SOUS UN CIEL PLUVIEUX

Il est compliqué d’écrire quelque chose après cet « olympico » (que je n’aime pas ce terme) de tous les records.

En une soirée tous les records ont été battus:

-Premièrement ce fut sûrement le match le plus rapide de l’histoire du foot.

-Les lyonnais ont eu 0 attaques, 0 tirs, 0 corners, on peut donc dire sans hésiter que l’OM a ultra dominer le match.

– Record de la connerie avec ce « supporter » qui profitant de l’anonymat de la foule lance cette bouteille, touchant Payet à la tempe, ce qui aurait pu avoir des conséquences dramatiques d’après les nombreux médecin de ma famille. Je ne vais pas trop m’acharner sur lui car la foule rend facilement con et on trouve ce genre de personne dans tous les stades de tous les pays et de tous les sports, la seule différence est que dans le foot ils osent franchir le pas.

-Record de longueur pour prendre une décision évidente démontrant une fois de plus que notre pays est sclérosé par le nombre de décisionnaires qui se renvoient la balle en tremblant de se faire lyncher dans les médias de s’être trompés.

-Et pour finir record de l’ignominie, mais on est habitué avec lui, de notre meilleur ennemi JMA. Alors je suis un mec qui est super compréhensif, je comprends qu’il veuilles protéger l’image de son club déjà bien entachée par ses « bad gones », je veux bien admettre que des sanctions très dures feraient perdre de l’argent au club dans période trouble, mais à un moment il faut arrêter de déconner.

JMA quand tu t’es rasé lundi matin, tu as pu te regarder dans la glace sans dégoût. Dire en direct à la télé que bon le match pouvait reprendre sans problème et que finalement s’il n’avait pas repris c’était la faute de la violence des marseillais ???J’ai cru que Thierry Henry allait faire un AVC en t’écoutant et j’aurai tant aimé que ce fut Canto à sa place. A un moment il faut savoir être un grand et tu l’as raté.

JMA tu dois avoir honte en te rasant, mais oui je suis con tu portes la barbe maintenant.

Je vous renvoie à un billet d’humeur d’un journaliste qui se nomme Pierre Chatelus dans journal de Mulhouse, et posté par un pote sur Twitter. C’est ça que j’aurai aimé écrire.

PS: Je n’oublie la lâcheté de la ligue et la complicité JMA Rivère.

Merci à Pascal d’avoir tweeter l’article mentionné ci-dessus.

5 commentaires sur « ANALYSE A FROID SOUS UN CIEL PLUVIEUX »

  1. Salut camarade, tu peux rajouter tous les autres moutons qui ont insultés Payet avant de tirer le corner lors de l’envoi des premiers projectiles, pendant qu’il était au sol et a sa sorti. L’argument du cas isolé ne tient pas mais malheureusement, on a les mêmes chez nous. A plus l’ami. 😉

    Aimé par 1 personne

    1. C’est vrai que j’ai oublié les autres projectiles. Quant aux insultes je n’en ai pas parler car je pense sincèrement qu’Aouar ou autres se serait fait insulter pareil.
      J’avoue aussi écrire mes textes très rapidement, ne pas me relire et dans ce cas j’étais presser de sortir l’histoire du rasage et la barbe avant de l’oublier.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :