ÇA Y EST !!!

Ça y est…! Cela devait arriver et cette fois… ça y est !

El pelado me sort par les trous de nez !

Bon. Ça faisait un petit moment que ça couvait, ça mijotait en quelque sorte, à feu doux. Et puis patatras ! Hier soir, alors que tout semblait bien se dérouler, le lait est sorti de la casserole ! À gros bouillon, sans interruption… Et sans espoir de retour en arrière.

Le ravi de la crèche, braillard certes, mais toujours bras en l’air et inexorablement inutile sur son banc de touche, met à profit ce mardi 1er février, et cette rencontre au combien attendue et symbolique, pour faire étalage de ses scandaleuses limites en matière de gestion d’une équipe de haut niveau.
Scandaleuses, car l’oiseau palpe quand même 300.000€ par mois pour nous gratifier de ses lacunes, là où de nombreux suiveurs de notre club pourraient lui revendre du QI football sans qu’il y ait à redire.

D’ailleurs il ne s’en cache quasiment plus, puisqu’après avoir laissé sélectionner l’équipe d’Argentine à Messi durant le mondial Russe, il laisse le soin aux cadres de l’équipe de lui faire connaître « la compo idéale » pour l’OM…!

Mais on va où là ?

Au passage les « fameux cadres » en profitent pour carrer Milik, qui à sûrement le tort de ne pas parler le « caillera » à la Jul dans le vestiaire, et le résultat ne se fait pas attendre :

Pourquoi vous êtes-vous encore privé de Milik au coup d’envoi ?

J.S. : « Parce que je pensais que c’était le mieux pour l’équipe. On avait déjà évolué avec Payet en faux neuf et ça avait bien fonctionné. On ne joue pas sans neuf, mais avec un neuf différent. Payet a une fonction différente, il ouvre les espaces. C’est une façon de jouer, mais elle n’est pas définitive, même si l’on a utilisé quasiment à tous les matchs. On le fait pour avoir le contrôle du match, pour avoir un joueur de plus à différentes hauteurs du terrain. Je pense qu’avoir plus d’attaquants sur le terrain génère moins de jeu. On a perdu ce match parce qu’on n’a pas joué en seconde période. Je ne vois pas d’autres explications dans mon analyse collective. »

Les Lyonnais EUX font rentrer Dembélé pour fixer notre défense, remonter le bloc équipe et accessoirement planter deux buts…
Mais nous, on s’en fout, nous « on génére du jeu » voyons !
Le Ravi est ravi.

Même Pau Lopez et Rongier, qui ne doivent sûrement pas faire partie « des cadres » de bons conseils, n’ont pu cacher leur désaccord.

Rongier : « Il y a eu un ajustement tactique de la part des Lyonnais, on n’a pas réussi à nous adapter, on a été en difficulté et on a trop reculé. »

Lopez : « Lyon nous a un peu marché dessus c’est vrai en seconde période. Nous étions peut-être un peu fatigués mais cela ne doit certainement pas être une excuse. Ils ont eu des occasions et ils ont marqué. Nous avons payé nos erreurs. »

Pour Sampaoli…? :

 » Le diagnostic, je ne peux pas le faire pour l’instant, je dois analyser très précisément ce qui s’est passé. Il faut comprendre pourquoi on a mal joué en deuxième période. Ça peut être le changement tactique de l’OL, l’entrée de Dembélé, on peut faire mille théories. Mais moi, j’ai besoin de plus de temps. »

Et du coup les changements tu les as programmés pour quand ? Parce que le match est fini je te signale !!!
T’attends peut être les résultats d’un référendum du vestiaire !!??

La suite ?

Pour moi, elle est limpide.

Le limogeage est prématuré.

Mais !
Pablo Longoria doit taper du poing sur la table.
Le costume de copain hispanophone, c’est fini.
Le costume de directeur sportif qui se met en quatre pour combler les desideratas du coach, c’est fini.

C’est le costume du Président de l’OM que doit tout de suite enfiler le Pablo, et convoquer toutes affaires cessantes le ravi dans son bureau pour lui expliquer en bon français qu’il va falloir se mettre au boulot !

Sampaoli a encore la main sur son groupe, il sait faire passer un message, il sait trancher et il sait être exigeant.
Sur cette base, Longoria doit exiger qu’il récupère les joueurs qu’il est en train de perdre. Les Milik, Lirola, Under, Alvaro etc…
Qu’il travaille et fasse maîtriser au moins un, puis deux autres systèmes tactiques à l’équipe, au plus vite.
Qu’il confie à son second, Jorge Désio, le coaching durant les matchs, car quelque chose me dit que lui, il sait faire.
(En conf après OM/Montpellier :  » Oui, Arek (Milik) est le buteur de l’équipe en coupe de France. Il a mis son cinquième but. On a fait le choix de faire démarrer un autre joueur mais à chaque fois qu’on fait appel à lui, il répond présent. Jorge Sampaoli avait décidé de le laisser sur le banc au coup d’envoi…»)
Qu’il fasse jouer à plein une saine concurrence, où les jeunes ont leur chance, et où les Gerson, Balerdi, Luan Pérès, ou Luis Henrique n’ont pas une carte VIP, parce que Sud Américain.

Bref, Pablo, la balle est désormais dans ton camp. Tu dois encore franchir un cap dans ton apprentissage de la gestion d’un grand club, où au final c’est le Président qui endossera toujours toutes les responsabilités.
Muscle ton jeu, pablito !

Publié par Lanceur d'alerte

Addicte à l'OM depuis le 23/02/75, j'avais 9 ans. Un dimanche, me sachant passionné de ballon rond, un voisin propose à mes parents de m'amener au Vél, d'aller à l'OM. 3 à 1 pour l'OM. 32.000 personnes dans le stade. Jaïrzinho et Paulo César en feu... Voila !

7 commentaires sur « ÇA Y EST !!! »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :