On n’arrête pas le progrès

Il y a un peu plus d’un an j’ai écrit un petit article sur la VAR et mes doutes.

Force est de constater que Pascal Garibian, la Ligue et la Comex ne l’ont pas lu ou, je pense plutôt, n’en ont eu rien à foutre.

Je repose donc la question : A quoi sert la VAR ?

Plusieurs réponses. La première à rien, tant on voit chaque week-end des clubs se faire enfler sans avoir le droit de protester, l’exemple de Reims contre les lyonnais en est un des exemple les plus flagrants.

La sodomie Varbitrale du match contre Paris est un autre exemple de l’inutilité de cette instrument qui devait aider les hommes en noir mais qui finalement ne rajoute que de la confusion si les arbitres du camion, ou du bureau, ne peuvent intervenir pour signaler une erreur à leur collègue.

La deuxième réponse de l’utilité de la VAR est une forme moderne de sodomie. Elle n’est plus physique mais tout aussi brutale et douloureuse pour les non initiés, une nouvelle forme de relation virtuelle.

Bref, il faut réformer son utilisation pour éviter qu’inVARiablement on ait ce sentiment d’enfilade virtuelle, et le fait qu’on ne soit pas les seuls ne me réconforte pas du tout car douleur partagée n’est pas diminuée ( Proverbe SM )

Rugby, tennis, volley …. tous les sports s’aident de la vidéo avec succès pour évoluer, à quand le foot ?

PS: L’arbitre est un être humain comme les autres sauf quand il arbitre le QSG wesh

5 commentaires sur « On n’arrête pas le progrès »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :