Le Quatrain, Tout Seul

(en guise d’amuse-âme)

J’ai dégondé les portes, je voyage au dedans.

C’est le vent qui nous vêt, c’est le sang qui nous cloue.

La rumeur a dit vrai : j’ai vendu mon argent.

Tu recherches ton chien où il n’y a plus qu’un loup.

A999

Arthur Rimbaud (auteur de Poésies) - Babelio

Publié par anakin999

Caillolais (Marseillais de l'Est), 45 au compteur, papa, fan de l'OM et locataire du Vél depuis toujours. Oscille ses émois entre Tigana et Canto, les fils du village. Rédacteur inspiré des deux mamelles de la vie : l'OM et les mamelles (de la vie).

8 commentaires sur « Le Quatrain, Tout Seul »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :