Les fausses notes. OM-Nantes : 3-1. La remise des bulletins.

Au tableau :

Mandanda 7 : le délégué et chouchou de la classe (ex aequo avec son camarade Yuto) ; il dort gentiment près du radiateur et hop ! parfois, attrape au vol le compas lancé par Pirloui ! Steve redouble pour la 12e fois mais il sourit comme au premier jour.

Sakai 7 : nous étions un peu inquiet quand Hiroki est arrivé : il pleurait quand on lui disait bonjour et se levait dès que quelqu’un allait aux toilettes. Maintenant il sourit et a arrêté de nettoyer les tables après la classe ! Travaille ton français. Encourageant !

Alvaro 7 : Alvaro (est-ce bien ton prénom ?) a fait une très bonne prestation, tout en fermeté. A bien simulé aussi, comme sa maîtresse le lui a enseigné.

Caleta car 7 : toujours autant de facilité en EPS au vu de sa stature. Encore des progrès à faire en maths surtout en géométrique et en repérage dans l’espace. Ne doit plus se laisser prendre sa place dans la file d’attente de la cantoche par Balerdi…

Amavi 6: Jordan fait beaucoup de progrès en orthographe et sait maintenant épeler le prénom de son petit camarade devant lui D-I-M-I-T-R-I. Des efforts de concentration sont encore attendus.

Kamara 6 : notre meilleur élève a connu un début d’année laborieux malgré son très haut potentiel. Il confirme que nous avons bien fait de lui proposer un passage anticipé et a complètement assimilé le niveau. Pas tous les jours facile d’être perçu comme un surdoué…

Rongier 7 : Comme Valentin a mûri et s’est affirmé ! Il est désormais capable de défier le grand Strootman à la recré, et il a calmé son hyperactivité. Attention au sommeil : tu as encore de vilaines cernes très laides…

Cuisance 8 : je suis très fier de Michael. Ses camarades ont raillé sa mauvaise peau, mais il a démontré beaucoup de qualités. Moins d’onanisme et plus de balles dans le trou !

Thauvin 8 : le petit Florian a des facilités c’est indéniable. Toutefois, il le sait et se repose trop souvent sur ses acquis… Ne doit plus relâcher ses efforts pour rattraper son année blanche et attirer le regard des jolies filles des classes supérieures.

Payet 6: Brillant mais nonchalant. Peut toujours mieux faire pour aider les copains en difficulté. Et ne doit plus faire les sacs des autres pour piquer leurs goûters. Avertissement travail et comportement.

Benedetto 7 : Dario a bien changé et toute l’équipe pédagogique s’en félicite. Taciturne dans les premiers temps, il renversait toujours son verre à la cantine. Désormais, il participe à la récré et n’insulte plus l’infirmière qui est en blanc et rouge.

Le fond de la classe :

Aké 4 : entrée en classe très discrète, encore un peu tendre pour le passage au niveau supérieur. On attend qu’il arrive à simplifier son travail pour gagner en efficacité. Aide aux devoirs demandée.

Nagatomo non noté : même si c’est pas facile à 36 ans d’être encore en primaire, Yuto devrait arrêter de faire les yeux doux à la maîtresse. Ça va finir par se voir que c’est le chouchou de la classe et il risque d’être pris en grippe par ses petits camarades. Une action de prévention contre le harcèlement scolaire est à prévoir.

Henrique NN : Luis est primo arrivant. Pour l’instant, nous nous assurons qu’il reste propre et qu’il ne morde pas Dimitri (même si c’est tentant). Va pouvoir très vite lacer ses chaussures tout seul !

Germain 5: arriver à se refaire sa place en cours d’année n’est jamais facile mais le petit Valere a appris progressivement à se faire respecter et à tenir tête aux plus grands. Coté phonétique et coordination, ce n’est pas encore gagné…Orthophonie et psychomotricité lui sont conseillées.

Stroot 4 : des airs de petits caïd de la classe mais quand il doit rendre compte à sa maîtresse il fond en larmes… Ne veut pas l’avouer mais ne s’est jamais remis de s’être fait mettre à l’amende devant tout le monde par le petit Valentin. En grosse difficulté depuis plusieurs trimestres, l’état d’esprit reste à saluer.

Extra notes :

La maîtresse AVB 7 : Après avoir accepté pour le challenge de suivre ses élèves de zep une année de plus malgré un poste vacant dans les beaux quartiers, elle a eu toutes les peines du monde à maintenir le cap de sa pédagogie alternative Steiner. Pourrait bien enfin avoir trouvé la bonne formule pour redonner à la classe l’envie d’étudier en changeant une nouvelle fois les élèves de place : 4 derrière, 2 au milieu, 3 en seconde ligne et 1 au premier rang… A confirmer.

Christian Gourcuff 1,00001 : on l’a senti très mal à l’aise lorsqu’un hommage a été rendu à un ancien élève d’une autre classe que lui juste avant que la cloche ne retentisse. A bien failli perturber la minute de silence en gigottant dans tous les sens. En classe c’est toujours pareil, bien meilleur en théorie qu’en pratique.

Publié par guigslamangouste

Citoyen du monde, accroc depuis au moins 30 ans à l'OM. Ce club représente pour moi un concentré d'émotions irrationnelles. Un vecteur de rassemblement par delà toutes les origines, classes sociales ou frontières. Collectivement on va toujours plus loin que seul.

6 commentaires sur « Les fausses notes. OM-Nantes : 3-1. La remise des bulletins. »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :