Jackenri, Mon Héraut

Comme un morphing de Danny Boon croisé avec Darry Cowl, tu apparus à nos yeux avides, flanquant un businessman blanchi sous le harnais, un matin d’octobre 2016 (morte-couille, quatre ans déjà), pour servir de porte-voix au susdit millionnaire.

Tu n’es pas n’importe qui, ni la moitié d’un con. Tu as fait des études longues, bossé à Disney (on te doit le licenciement de Tic&Tac, après un simulacre de sodomie dans les vestiaires), repris des études courtes pour intégrer l’école de Marc-la-montagne-de-sucre-casher.

Tu as co-créé une boite de contenus digitaux, le truc que personne ne comprend mais qui fait smart, avec un certain Patrick, connu dans le milieu pour se séguer le chibre devant des posters d’Indurain en nage.

Et puis voilà, un matin d’automne étincelant le Vieux-Port, tu es propulsé à la tête (ou au cou) de l’Olympique de Marseille. Le plus grand club français du monde.

Ah, Marseille et ses Marseillais. Tu ne les as pas haïs ou dénigrés de suite, non, comme le héraut médiéval, tu as pris soin de te fondre dans le décor, avec ta tronche d’opticien et tes mots de proctologue. Tu as caressé la bête dans le sens du pelage, tu as contraint tes instincts méprisants, tu as trouvé plus hautain que toi, et l’as mis en première ligne, un certain Rudi.

Tu n’as pu te priver d’un ou deux point-pouvoir, ta passion dominicale, et d’une ou deux boutades végétales, mais globalement tu as donné le change : tu aimes les petits clubs locaux, les femmes battues et les directeurs sportifs à la timidité maladive, presque muet ou avec le rouge aux joues glabres. Ton bilan financier est mauvais, mais c’est pas grave, tu te targues d’être un visionnaire sportif. Ton bilan sportif est discutable, mais c’est pas grave, tu te targues d’être un gestionnaire haut-de-gamme.

Mais voilà, la nature reprenant toujours ses droits, tu as fini par craquer. Mon Jackenri. Tu as carrément balancé sur les salariés du club, et plus généralement sur la populace de Marseille, et avec elle, tu insultes Baba Squaaly, Iam, Fernandel, Pagnol, Mistral, tous les autres, et finalement l’OM. Lol.

Ce même Fernandel, hilare sur le boulevard Chave, disait : « Marseille, c’est une ville comme on n’en fera plus. » Une ville d’excès, de passion, de vies, d’accueil, d’amour, qui fait du moindre  de ses enfants, même le plus turbulent, un citoyen d’honneur. D’où que tu viennes, qui que tu sois, quoi que tu fasses, si tu viens à Marseille, tu deviens Marseillais. La CNI d’ici, tu l’as, à jamais.

Jackenri, tu sais quoi, pour la première fois des 2600 ans d’Histoire qui te toisent de très haut, j’ai envie de destituer un Marseillais de sa nationalité d’adoption. Jackenri, Marseille, tu l’aimes, ou tu la quittes.

Publié par anakin999

Caillolais (Marseillais de l'Est), 45 au compteur, papa, fan de l'OM et locataire du Vél depuis toujours. Oscille ses émois entre Tigana et Canto, les fils du village. Rédacteur inspiré des deux mamelles de la vie : l'OM et les mamelles (de la vie).

12 commentaires sur « Jackenri, Mon Héraut »

  1. Magnifique et touchant…
    Un cri du cœur… De nos cœurs…
    Aime ton prochain, et ton prochain t’aimera…
    Ah si Monsieur Ouille pouvait jeter un simple coup d’œil sur notre blog ne serait ce qu’une fois… Et lire çà…
    Bravo mon oliv’

    Aimé par 1 personne

  2. Ouai , jackenri Marseille t’encule, je ferais payer le ticket 5 € qu’on pourrait qu’on pourrait se payer un tueur en attaque tellement y en a qui paieraient plusieurs tours de manège

    Aimé par 1 personne

  3. Joli cadeau de Noël et vrai cri du cœur !! J’ai une vision quelque peu différente, pour moi, cette fiente n’a jamais été marseillais et ne le sera jamais ! N’oublie pas qu’il faut l’aval des Marseillais pour introduire un nouveau citoyen, habiter la ville ne suffit en aucun cas !! Et avec regret, « travailler » à L’OM n’est pas, plus une valeur sûre pour se dire Marseillais. Ce n’est qu’une espèce d’estranger de parigot snobinard venu faire du business casse gueule. Il n’est pas marseillais simplement parce qu’il ne s’est jamais intéressé aux valeurs qui animent cette ville et que tu as parfaitement énumérées, car toi, tu es Marseillais et fier de l’être, et tu sais que je n’aime pas galvauder cette appartenance.

    Aimé par 3 personnes

    1. Madame, si vous êtes d’humeur, l’OM à l’apéro vous propose de d’écrire un où plusieurs billets qui seront publiés ici et sur twatter. Êtes vous une connaissance/amie d’Anakouin la vérole? 🤣

      Aimé par 1 personne

      1. M. Darkranger, merci pour la proposition mais pour l’instant je me contenterai de faire quelques apparitions au niveau des commentaires. Anakin sait que je préfère rester dans l’ombre mais il insiste et persiste …

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :