L’analyse à froid. Dijon-OM : 0-0.

Tentative de dépannage d’un 12ème homme improvisé qui n’a pas vu le match. Soyez indulgent, si j’étais bon, je serai à la place du titulaire… :sourire_et_yeux_rieurs:

Premier point : même sans avoir vu le match, mais en lisant 2 ou 3 lignes par ci par là, se forge l’intime conviction de n’avoir absolument rien raté de surprenant, émouvant ou bandant.
Un Dijon-OM par -4°…, avec le Dijon 18ème, que l’on devine, et l’OM d’Avb, que l’on connaît, tout autre scénario aurait été indigne de « la ligue des talents »…

Deuxième point : le feuilleton Payet/Avb prend, à travers son troisième épisode en 4 jours, une nouvelle dimension dramatique, que la victoire contre Montpellier aurait pu et du tuer dans l’œuf, mais que le nul de ce soir ravive.
En attendant de connaître l’impact du match de mercredi, et de son résultat à quitte ou double pour la suite de la saison (du feuilleton, du coup).

Troisième point : pourquoi n’avoir pas misé sur le résultat de ce match ? Dijon, plus mauvaise attaque du championnat…
Mais, mais, mais…! Quand même 8ème défense.
Face à notre ribambelle d’avants centre en mousse… Franchement…
Le genre de match que l’on peut recommander dans une cure de sommeil pour épileptique. Formule VIP.

Quatrième point : le fc Lyon champion d’automne, un 9 janvier, avec Garcia comme coach…
Ça pique là, non ?

Cinquième point : en ce jour de match, notre mercato semble vouloir prendre un visage intéressant, cohérent. Peut être un vrai avant centre, un latéral prometteur, un effectif soulagé de ses poids morts… Peut-être…

De quoi pouvoir enfin rivaliser avec Rennes et Angers, voir même battre les ogres que sont Reims et Dijon Monsieur Boas ?

Sixième point : cette analyse a été réalisée dans des conditions un peu particulière. Non pas du fait d’un mouvement de grève d’une partie du personnel.
Mais plutôt parce que votre serviteur préféré… N’A PAS NON PLUS QUE ÇA À FOUTRE !!! (non mais…)

Il vous enc…
…courage tous à soutenir notre OM dès mercredi ! :clin_d'œil:

Publié par Lanceur d'alerte

Addicte à l'OM depuis le 23/02/75, j'avais 9 ans. Un dimanche, me sachant passionné de ballon rond, un voisin propose à mes parents de m'amener au Vél, d'aller à l'OM. 3 à 1 pour l'OM. 32.000 personnes dans le stade. Jaïrzinho et Paulo César en feu... Voila !

5 commentaires sur « L’analyse à froid. Dijon-OM : 0-0. »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :