Saison 1994 – 1995 : On vous refait le maillot 7

Amis supporters,

Depuis la création du football, le maillot est devenu au même titre que le ballon, un accessoire majeur du pratiquant et même du supporter lambda.

Pour un supporter, revêtir le maillot de son équipe fétiche démontre une appartenance et une totale dévotion à son club chéri.

Il le porte fièrement et assume entièrement son fanatisme auprès du grand public.

Le maillot représente son club, son histoire, sa ville, sa région, son passé, des souvenirs, des moments partagés en famille ou entre amis.

Combien sommes-nous à conserver ces maillots devenus trop petits et usés, mais dont l’on ne se débarrasserait pour rien au monde ?

De la conservation à la collection il n’y a qu’un pas que beaucoup d’entre nous ont franchi.

Cette rubrique va vous dévoiler de nombreux maillots de notre équipe favorite depuis 1971.

Toutes les tuniques présentées font partie de ma collection personnelle avec plus de 130 maillots (matchs et training)

  • Ce maillot reste sur une coupe ligne large.
  • L’OM qui vient d’être rétrogradé administrativement en division 2, change d’équipementier.
  • Bernard TAPIE choisit la firme américaine « REEBOK » pour un contrat d’un an.
  • Ce modèle avec le gros logo « REEBOK » sur les épaules, a été adopté cette saison-là par d’autres clubs de seconde zone tels que les allemands du Vfl Bochum, les suisses du Neuchatel Xamax, les corses du SC Bastia ou des équipes nationales comme celle de Russie ou d’Equateur…
  • Le logo « OM » et la griffe « REEBOK » initialement prévus sur la poitrine se retrouvent de chaque côté du sternum.
  • L’entreprise de restauration « EUREST » devient le sponsor championnat, alors que le département des Bouches du Rhône « 13 » devient celui de la campagne en coupe de l’U.E.F.A..
  • En coupe de France, la F.F.F. ayant un contrat avec l’équipementier « ADIDAS », l’OM porte la gamme de maillot des saisons 1992/1993 et 1993/1994 avec les trois bandes sur l’épaule droite. Le sponsor maillot est la chaîne de télévision « TF1 », comme lors de la saison 1993/1994.

  • Championnat D2 : 1er (84 points, 72 buts pour et 34 contre)
  • Meilleur buteur : Tony CASCARINO (EIR) avec 31 buts
  • Plus grosse victoire à domicile : Amiens et Laval 5 à 0
  • Plus grosse victoire à l’extérieur : Niort 3 à 0
  • Plus grosse défaite à domicile : Châteauroux 0 à 4
  • Plus grosse défaite à l’extérieur : Valence 1 à 3

Transferts :

Arrivées : Tony CASCARINO (EIR) (Chelsea ANG), Michel DE WOLF (BEL) (RSC Anderlecht BEL), Marcel DIB (Girondins Bordeaux), Bernard FERRER (Toulouse FC), Bruno GERMAIN (SCO Angers), Jean-Manuel THETIS (Montpellier HSC prêt), Jean-Marc FERRERI (FC Martigues), Stéphane MAZZOLINI (FC Martigues), Franck VIGNOLA (AJ Auxerre), Joël CANTONA (Stockport Country ANG), Didier WACOUBOUE (US Endoume), Jean-Christophe MARQUET (AS Cannes retour prêt).

Départs : Joselyn ANGLOMA (Torino ITA), Didier DESCHAMPS (Juventus Turin ITA), Rudy VOLLER (ALL), (Bayer Leverkusen ALL), Dragan STOJKOVIC (SER) (Nagoya Grampus JAP), Basile BOLI (Glasgow Rangers ECO), Alain BOGHOSSIAN (SSC Naples ITA), Gil RUI BARROS (POR), (FC Porto POR), Sonny ANDERSON (BRE) (AS Monaco), Eric DI MECO (AS Monaco), Daniel DUTRUEL (Girondins Bordeaux), William PRUNIER (Girondins Bordeaux), Pascal FUGIER (Stade Rennes), Gilles ROUSSET (Stade Rennes), Jean-Christophe THOMAS (Stade Rennes), Fabrice HENRY (Nîmes Olympiques).

Effectif :

  • Gardiens :
  • Fabien BARTHEZ 23ans
  • Laurent SPINOSI 24ans
  • Défenseurs :
  • Joël CANTONA 26ans
  • Bernard CASONI 33ans
  • Michel DE WOLF (BEL) 36ans
  • Hamada JAMBAY (COM) 19ans
  • Jean-Christophe MARQUET 20ans
  • Stéphane MAZZOLINI 27ans
  • Jean-Emmanuel THETIS 22ans
  • Didier WACOUBOUE 20ans
  • Milieux :
  • Ludovic ASUAR 17ans
  • Philippe DE AZEVEDO (POR) 19ans
  • Marcel DIB 34ans
  • Jean-Philippe DURAND 33ans
  • Olivier ECHOUAFNI 21ans
  • Bernard FERRER 30ans
  • Jean-Marc FERRERI 31ans
  • Bruno GERMAIN 34ans
  • Cyril REVILLET 19ans
  • Andrew TEMBO (ZAM) 23ans
  • Attaquants :
  • Tony CASCARINO (EIR) 32ans
  • Marc LIBBRA 22ans
  • Franco VIGNOLA 27ans

Cette année-là :

  • L’irlandais Tony CASCARINO finit meilleur buteur du championnat de D2 avec 31 buts, devançant de 6 unités François CALDERARO du Toulouse FC et de 8 Bruno ROUX de la Berrichonne de Châteauroux, Amara TRAORE (SEN) du FC Gueugnon et le jeune Stéphane GUIVARCH de l’EA Guingamp.
  • Suite à l’affaire VA – OM, le club est rétrogradé en deuxième division, entraînant la fuite de ses talents vers d’autres cieux.
  • L’effectif est totalement à reconstruire, seuls BARTHEZ, CASONI et DURAND restent fidèle au club rejoints par de grognards avides de revanches tels que CASCARINO, DIB, GERMAIN, DE WOLF, FERRER et FERRERI…
  • Marc BOURRIER en poste depuis la saison dernière est chargé de faire le lien entre les anciens et les nouveaux arrivants.
  • Le 15 décembre 1994, suite à des résultats poussifs, Marc BOURRIER est remercié au profit de Gérard GILI, qui, obligé par la ligue (contrat non valide), doit laisser sa place à l’autre enfant du pays Henri STAMBOULI (secondé par le croate Luka PERUZOVIC).
  • Début décembre 1994, Bernard TAPIE en pleine tourmente et poussé par la L.F.P., doit laisser sa place de président à Pierre CANGIONI, ancien Directeur des Sports sur les chaînes « LA CINQ » et « TF1 ».
  • Ce dernier effectue un court intérim d’un mois, remplacé par Pierre CAIAZZO, lui-même laissant son fauteuil à Jean-Michel RIPA en février 1995.
  • La fin de saison est encore une fois chaotique. Criblé de fortes dettes (300M de francs), le club est obligé de déposer le bilan, et se dirige vers une seconde année au purgatoire de la D2.
  • Juin 1995, en coulisse Jean-Claude GAUDIN, prend la tête du club en créant une Société d’Economie Mixte et intronise Jean-Michel ROUSSIER, président délégué.
  • L’OM remporte le championnat avec 3 points d’avance sur l’EA Guingamp et 4 points sur le FC Gueugnon.
  • Bien que champion de deuxième division, le club ne pourra offrir au peuple marseillais une accession en première division.
  • Tout juste auréolé de la seconde place de première division en 1993 / 1994, l’OM participe à la coupe de l’UEFA qui deviendra plus tard l’Europa League (à cette époque, seuls les premier de championnat participaient à la champions league).
  • Demi finaliste de la coupe de France, battu 0 à 2 au parc des princes par un Paris SG présentant de nombreuses stars.
  • Seizième de finaliste de la coupe de l’UEFA, défait par le FC Sion (SUI) 0 à 2 et 3 à 1.

L’OM, un mythe, une foi, une religion, un combat… Allez l’OM…

Cirillao do massilia

Publié par cirillaodomassilia

48 ans, gardois et supporter de l'OM depuis 1986... 34 ans d'amour et de dévotion, de joies et de peines... Marseillais un jour, marseillais toujours... L’OM, un mythe, une foi, une religion, un combat… Allez L’OM...

4 commentaires sur « Saison 1994 – 1995 : On vous refait le maillot 7 »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :