L’analyse d’avant match. Trophée des Champions, trophée en carton ?

L’heure des retrouvailles entre les deux meilleurs ennemis du foot hexagonal a sonné. Après un dernier round au Parc dont l’OM est sorti vainqueur par K.O, la fin de match ressemblant plus à un combat de rue qu’à un match de foot, parisiens et marseillais ont rendez vous mercredi à Lens pour en découdre lors du tant attendu Trophée des Champions. Un trophée qui porte bien mal son nom puisque l’OM n’a remporté aucun titre l’an dernier et se retrouve un peu là par hasard face à des parisiens en mode loosers et revanchards. Si on comprend bien que la ligue ait décidé de maintenir cette affiche en ces temps de vache maigre financière l’intérêt sportif d’un tel match divise, notamment côté marseillais.

Toute la question serait donc de savoir si cette rencontre de prestige constitue ou non une priorité dans la saison olympienne. Et si par conséquent il faut jouer ce match à fond. Villas Boas semble penser que oui, du moins devant les micros, lui qui cherche à graver son nom au palmarès du club peu importe la valeur extrêmement relative du titre.

Alors certes, l’enjeu de la saison olympienne est ailleurs, mais ce match est inscrit au calendrier et les marseillais auraient tort de le prendre de haut. D’abord parcequ’il s’agit d’affronter Paris et qu’une lourde défaite face aux qataris fait toujours tache dans une saison. Ensuite parce qu’après leur piteuse campagne européenne il ne reste plus que le championnat et la coupe de France au calendrier. Pas de quoi entamer physiquement un effectif qui pourrait retrouver confiance en cas de succès. Enfin, parceque nous sommes les marseillais et que nous allons gagner. En tous cas nous devons tout mettre en œuvre pour y parvenir. C’est dans nos gènes, quel que soit le match, quel que soit l’adversaire. AVB l’avait oublié lors de son premier clasico. Ce serait bien qu’il s’en souvienne demain, tout comme ce serait bien qu’il se rappelle un jour de la devise du club.

Pour se faire, il sera bien sûr question de mettre de l’engagement. Les retrouvailles entre Alvaro et Neymar promettent à ce titre d’être particulièrement savoureuses. Mais l’OM pourra-t-il proposer autre chose dans le jeu que de la testostérone afin de contrarier les plans de Pocchettino ? Pour ce dernier le scalp des marseillais constituerait la meilleure entrée en matière pour se donner du crédit et tourner la page de l’ère Tuchel.

Même si nous serons privés de la possession, il faudra être suffisamment audacieux, précis et efficaces dès que nous aurons récupéré le ballon, si possible assez haut pour ne pas avoir à faire des courses de 70 mètres avant d’inquiéter Navas. Il serait très étonnant d’assister au même match qu’en championnat et peu probable d’arriver au même résultat en se contentant de défendre et de pourfendre les chevilles parisiennes pendant 90 minutes. Le propre des miracles c’est qu’ils se répètent rarement.

L’arbitre de la rencontre, un certain Rudy Buquet, aura sûrement fort à faire pour tenir le match. Et la probabilité que celui-ci ne se finisse pas à 11 contre 11 est élevée. Il serait dommage de sortir du terrain vaincus et avec un ou plusieurs joueurs suspendus en championnat…

Pour ce match, AVB devra encore se passer d’Amavi et devrait malheureusement à nouveau faire confiance à Nagatomo, auteur de son moins mauvais match en ciel et blanc face à Dijon. Pour le reste en défense on s’attend à du classique. Au milieu on devrait assister à une nouvelle titularisation du délicieux duo Gueye/Kamara, ce dernier étant à priori rétablit pour ce match. Une occasion rêvée pour les golden boys marseillais de se mesurer au milieu de terrain parisien et de malmener celui-ci. Sanson lui devrait être encore trop juste pour postuler à une place de titulaire dans un tel match après plusieurs semaines d’absence. Finalement l’interrogation quant à la compo de départ se porte surtout devant. Payet sera-t-il de retour dans la peau d’un titulaire piqué au vif par ses derniers séjours sur le banc ? Radonjic enchaînera t’il une troisième titularisation consecutive, ce qui ne lui est plus arrivé depuis Mathuzalem ? Germain sera-t-il préféré au fantomatique Benedetto ? Ake se rappellera-t-il ce que veut dire être attaquant ? Il pourrait y avoir quelques bons coups à exploiter dans le dos des latéraux parisiens. Aux marseillais d’en profiter.

Ainsi il y a de fortes chances que l’équipe alignée par Villas Boas au coup d’envoi ressemble à celle ci :

Un 4-3-3 avec Payet en faux neuf et miser sur la vitesse de Radonjic en contre ?

Toutefois, si Villas Boas voulait nous surprendre et innover pour l’occasion nous lui proposerions la composition suivante :

3-5-2 la compo de la win..?

Enfin, côté parisien Pocchettino pourrait reconduire l’équipe vainqueur de Brest avec les retours attendus de Kimpembe et Neymar dans le 11, ce qui donnerait :

Un onze prenable au milieu et sur les côtés ?

Quoi qu’il en soit, un OM-psg n’est jamais un match comme un autre. Allez l’OM.

Publié par guigslamangouste

Citoyen du monde, accroc depuis au moins 30 ans à l'OM. Ce club représente pour moi un concentré d'émotions irrationnelles. Un vecteur de rassemblement par delà toutes les origines, classes sociales ou frontières. Collectivement on va toujours plus loin que seul.

3 commentaires sur « L’analyse d’avant match. Trophée des Champions, trophée en carton ? »

  1. Ça change de point de vue, c’est sympa!!! J’attends beaucoup d’engagements et un Neymar au sol pendant au moins 5 minutes au total. Après perdre et avoir 3/4 joueurs suspendus , ça ne serait pas optimal mais une victoire … ça serait tellement beau avec un Neymar qui s’urine dessus….

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :