L’analyse à froid. OM-Nîmes : 1-2.

Premier point: après avoir battu le record de la honte en ldc voilà un record vieux de 58 ans qui tombe. Sans oublier les 41 années contre St é. Qui a dit qu’AVB n’est pas un coach historique?

Deuxième point: après le match le plus insipide de la décennie contre Dijon, nous pensions avoir touché le fond. JHE a raison: tous des cons ces marseillais…. incapable de voir venir cette prestation intergalactique contre Nîmes.

Troisième point: encore une animation offensive à montrer dans les écoles de football: pas de percussion, pas de débordements, pas de centre, pas de tir. Du pousse ba-balle pendant 95 minutes. Un sacerdoce pour les yeux et le cœur.

Quatrième point: je pense que c’est le moment de prolonger les Divas. 5 ans pour Amavi avec augmentation car il n’a pas joué. 3 pour AVB pour sa science tactique, à vie pour Thauvin vu qu’il est plus décisif que Payet. 3 pour Germain pour sa combativité.

Cinquième point: ce n’est pas un problème de système! Les joueurs nîmois sont supérieurs aux nôtres à chaques postes. C’est pour cela qu’il était impossible de presser haut: face à Kanté/Pogba ça ce paie cash! Continuons avec nos 3 milieux défensifs.

Sixième point: notons également le génie capillaire d’AVB qui aligne tout un côté gauche sans spécialiste des postes. Puisqu’il vous dit que Payet n’est pas un 10, qu’il a la vélocité d’un raptor en chasse pour déborder et centrer, et que sa qualité première n’est pas de trouver des passes chirurgicales dans le dos des défenses en étant au cœur du jeu….

Septième point: soyons indulgents sur les ratés de notre argentin tatoué, c’est jamais facile de conclure même à bout portant. Et puis lorsqu’il récupère la balle à la fin du match, fatigué , il arrive à te mettre un but improbable. La marque des grands.

Huitième point: il faudrait consulter opta jean… nous devons être l’équipe la plus létale sur penalty. Un exercice toujours difficile lorsqu’il s’agit de cadrer et d’appuyer sa frappe… surtout de cadrer. Mental en acier.

Neuvième point: nous sommes indulgents sur la performance arbitrale qui a légèrement haché le jeu. Mais ce genre de match ou les joueurs donnent leurs vie pour arracher la victoire sont souvent très virils.

Dixième point: voilà qui prépare au mieux les quatre prochaines rencontres qui devraient être des formalités si nous affichons ce même visage qui fait la fierté de tous les marseillais. Continuez comme ça les gars !

Cordialement, Dark.

Publié par darkranger6969

39 ans, vivant en Chine depuis 15 ans. Fan de l’OM depuis toujours. J’aime partager cette passion qu’est l’OM sur un ton décalé. Aux Armes!!!!

6 commentaires sur « L’analyse à froid. OM-Nîmes : 1-2. »

  1. Analyse toujours autant parfait, mais pas assez destructrice à mon goût…
    Des bourricots ne se transformeront jamais en chevaux de courses…
    Inadmissible ce match, pour ma part c’est arrivé à un point de non-retour…
    CASSEZ VOUS LES SBIRES INCOMPETENTS DE LA DIRECTION ET LES NABABS DU TERRAIN…!!!!

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :