ON T’AIME COMME TU HAIS

(Comme une fable, sonnet faux)

Mais on ne se bat pas dans l’espoir du succès !
Non ! non, c’est bien plus beau lorsque c’est inutile !

Cyrano de Bergerac. Acte V, scène 6

C’est un tout petit gnome qui n’est plus un enfant.

Ni Nantais, ni beurré, un exemple pour tous,

Capitaine proclamé, il n’a jamais la frousse :

Pour paraître bel homme, il peut péter ses dents !

Une carrière en summum, des victoires, de l’argent,

Des litrons de fierté, de la gagne maousse…

Mais, surtout, rien lâcher ; ni plaisir, ni secousse !

Il nous prend pour des pommes ? Ce nain reste un truand.

C’est un simple épicier qui fait du cinéma ;

Pourtant simple d’avouer : « je le hais, Benzema ! »

Regardez mieux, mes frères, il s’agit d’un moi-je !

Son panache tout factice ; resterons-nous des truffes ?

Sur l’âme celui qui pisse, j’appelle ça un Tartuffe…

Pas pire escroc que l’hère qui tourne le dos au jeu.

Publié par anakin999

Caillolais (Marseillais de l'Est), 45 au compteur, papa, fan de l'OM et locataire du Vél depuis toujours. Oscille ses émois entre Tigana et Canto, les fils du village. Rédacteur inspiré des deux mamelles de la vie : l'OM et les mamelles (de la vie).

8 commentaires sur « ON T’AIME COMME TU HAIS »

  1. Magnifique, de notre groupe tu es le poète,
    Rien de plus beau que les vers et les rimes,
    Pour montrer ton dégoût pour Dédé le sublime,
    Lui le footballeur le plus titré de la planete…

    En tout cas c’était original et très jolie cette poesie… Bravo frerot

    Aimé par 3 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :