L’analyse à froid. Montpellier-OM : 2-3.

Premier point: Sampaoli nous met son 3/3/3/1 ( 3/4/3) passant en 3/2/5 en phase offensive avec Gerson en piston droit et Kamara à gauche. Payet en 9… bref un bricolage olympique.

Deuxième point: derrière, Saliba, Balerdi et Luan trouvent leurs marques lentement et sont pris à défaut dans le dos des pistons notamment à gauche avec un trop grand espace entre eux et les attaquants pailladins. Rapidement punis par deux buts chanceux , ils passeront proche de la correctionnelle avant de sonner la révolte et avec plusieurs montées de Luan et Saliba. Question relance Balerdi a perdu beaucoup de ballons et a trop souvent cherché Gueye dos au but. Au duel rien à dire : Delort a prit cher. Point bonus pour Luan et ses tacles délicats délivrés à la benne.

Troisième point: Gerson et Kamara ont eu la tâche compliquée de couvrir les couloirs et ont eu beaucoup de mal à combiner avec les ailiers, Gerson a été fantomatique défensivement alors que Kamara est doucement monté en puissance.

Quatrième point: si Gueye a été omniprésent, on aurait préféré voir Guendouzi se charger de la relance. A la récupération c’est un délice : Mollet n’a pas existé et Ferri a dû commettre beaucoup de fautes pour exister. La présence de Gueye en retrait a permis de mettre la pression très haute en deuxième mi-temps notamment à la rentrée de pipa. Guendouzi a eu du mal dans ses initiatives offensives mais il nous a gratifié d’une grosse combativité.

Cinquième point: devant, les deux ailiers ont permis d’étirer le bloc montpelliérain qui défendait en 5/4/1, KDLF a été très percutant et très bon dans le dribble mais l’absence d’un 9 l’a rendu improductif. Son vis à vis va avoir quelques nuits cauchemardesques… tellement c’était sale. À droite, Under fait également un bon match même s’il a plus repiqué dans l’axe que débordé. Il nous remet en selle sur un caviar de Konrad. Pure bonheur d’avoir des ailiers éliminateurs.

Sixième point: Payet a dû décrocher pour toucher le ballon , il met un super piqué HJ d’un millimètre puis disparaît avant de renaître avec l’entrée de pipa, en reculant d’un cran. Il plante son premier cpa depuis la prise de la bastille et fait l’amour à toutes La Défense pour inscrire le but de la victoire…. du gros gros Payet.

Septième point: le coaching de Sampaoli était attendu, si Konrad débloque le match sur sa percussion-dribble-caviar. C’est l’entrée de Pipa qui permet à Payet de redescendre sans vraiment prendre le poste de Gerson qui change la donne. Les centraux se permettront alors de monter avec Kamara et Gueye à la couverture et un Guendouzi très haut. Alors pourquoi ne pas directement aligner cette équipe contre Bordal?

Huitième point: match fébrile de Steve, j’espère qu’il est mentalement fort comme La Défense d’ailleurs car je suis persuadé qu’il ira chercher la balle dans ses filets à maintes reprises cette saison.

Neuvième point: arbitrage très moyen, tacle par derrière sur le talon pas cartonné alors que la petite charge de Luan lui vaut un jaune. 2 penalties oubliés, l’un sur corner sur un gros ceinture rage au niveau du colbac’ et l’autre par l’inévitable Balerdi sur une poussette plus que limite. Bref niveau ligue 1.

Dixième point: le déséquilibre assumé du schéma tactique ne doit pas empêcher de faire jouer les meilleurs joueurs à leur poste. Même si l’un d’eux t’a coûté 20 plaques, sa place est sur le banc. Le recrutement du piston droit comblera les trous, en revanche à gauche, le problème risque de perdurer.

Cordialement, Dark.

Publié par darkranger6969

39 ans, vivant en Chine depuis 15 ans. Fan de l’OM depuis toujours. J’aime partager cette passion qu’est l’OM sur un ton décalé. Aux Armes!!!!

9 commentaires sur « L’analyse à froid. Montpellier-OM : 2-3. »

  1. Belle analyse complète. Je trouve Under trop brouillon et ce n’est pas le but qu’il marque, j’aurai pu le marquer, qui me fera changer d’avis.
    Payet nous a prouvé avec son super match qu’il était mal positionné les saisons passées et également qu’il s’est foutu de notre gueule.
    Je sens que cette saison va nous faire passé par tous les états.

    Aimé par 1 personne

  2. Belle anal’ mon darkounet…
    Par contre je trouve très dure avec Balerdi.
    Il n’a pas été mal du tout… Je le trouve de plus en plus sûr au fil des matchs… Peut être que la double présence de Saliba et Luan lui est plus rassurant que Caleta-car et Alvaro…

    Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :