Fausses notes. Monaco-OM : 0-2.

Pau Lopez 5 : première clean sheat de la saison. L’homme qui arrête les frappes non cadrées.

Saliba 6 : c’est un roc, c’est un cap que dis je c’est une péninsule. William l’énergie.

Balerdi 5: du bon, du moyen, du mauvais. Léonardo n’a toujours pas réalisé sa Joconde.

Louane Perez 6 : il était beau et pourtant Dieng accélérait sans frein.

Rongier 7 : hyperactif, il est le seul a avoir fait briller Nubel a l’issue d’un slalom magnifique entre les piquets monégasques. Pas de doute Valentin est un amour de garçon.

Kamara 6 : capitaine ô mon capitaine, celui qui donne le cap et tient bon dans la tempête.

Lirola 5 : pour son retour comme titulaire s’est mis au diapason de ses coéquipiers. Paul lyre au La.

Guendouzi 7 : cheveux au vent, tête levée, il relance, presse, organise et se projette avec la même efficacité. Matteo au beau fixe.

Under 5 : fatigué il a parfois manqué d’inspiration et de tranchant mais n’a pas donné sa part aux chiens dans les efforts. Toujours dans le bon tempo. Velvet Underground.

Harit 7 : Harit zona et dézona entre les lignes pour donner le tournis à la défense de l’ASM. Coeur sur toi Amine.

Dieng 8 : dévorant les espaces et les défenseurs monégasques sur sa route, il nous a fait un Bieng Phu sur son côté gauche. Baila-baila-baila-bamba.

Extras notes :

Sampaoli 10 : un jour on racontera à nos petits enfants qu’on a vu jouer l’OM de Sampaoli et qu’on n’a toujours rien compris mais que c’était parfois magique.

Henrique 4 : dans la vie il y a des gagnants et des perdants. On attendra de voir si la routourne aussi pour Luis.

Gerson non noté : décrassage réussi pour notre international auriverde. Dieu bénisse le Brésil.

Gueye non noté : le plan était clair, le scénario limpide et sans surprise : sortir du banc pour prendre le relais de ses partenaires et enterrer les derniers espoirs monégasques. Casa del Pape’l.

KDLF non noté : décrassage réussi pour notre international américain. Gode bless America.

Publié par guigslamangouste

Citoyen du monde, accroc depuis au moins 30 ans à l'OM. Ce club représente pour moi un concentré d'émotions irrationnelles. Un vecteur de rassemblement par delà toutes les origines, classes sociales ou frontières. Collectivement on va toujours plus loin que seul.

3 commentaires sur « Fausses notes. Monaco-OM : 0-2. »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :