L’analyse d’avant match OM-Galatasaray

Surprenant vainqueur de la Lazio lors du premier match, les turcs ne sont que dixième de leur championnat avec une équipe rajeunie et vraisemblablement pas encore au point tactiquement.

S’ils proposent en alternance un 4/2/3/1 et un 4/3/3, nous pensons qu’ils aligneront un 4/1/4/1 pour nous contrer. Voici leur onze probable.

Le positionnement de Cicaldau reste la vrai interrogation de leur organisation tactique, alors que Kutlu sera pour sûr la sentinelle.

Leur défense n’est pas des plus solides et nous envisageons qu’ils fassent redescendre Kutlu pour passer en 5/4/1 en phase défensive à moins qu’ils ne prennent exemple sur Lens et défendent en 5/2/3 mais cela paraît peu probable car ils n’ont pas dans leur rang un joueur du calibre de Fofana. A noter, la montée en puissance du latéral droit américain Yedlin pas toujours très constant mais dangereux.

La force de cette équipe est sans doute Morutan, technique, dynamique avec une belle vista. Le Roumain sera l’homme à museler pour rendre cette équipe inoffensive.

Devant, c’est vraiment moyen mais il faudra se méfier des percussions intérieures de Feghouli qui a gagné en maturité et qui pourrait nous mettre le même que Laborde ou Frankowski.

Pour ce match déjà décisif, l’OM à l’apéro vous propose ce onze sans les chouchous de Sampa.

Exit Balerdi/Lopez/Gerson et place à une équipe guerrière avec un milieu Guendouzi/Gueye/Rongier qui devrait étouffer les actions Turques et empêcher la relance vers Morutan. On attend également des percussions notamment de Guendouzi et de Rongier pour porter le surnombre en phase offensive.

Dans les cages, la plaisanterie ayant assez duré, nous redonnons sa chance à Mandanda, et si psychologiquement il n’y est plus, nous alignerons Simon….

Derrière nous reconduisons Luan pour sa relance et sa percussion qui aura sans doute le plus gros duel du match avec Feghouli, Kamara pour stabiliser et Saliba même s’il semble un peu fatigué, nous préférons le faire tourner au prochain match.

Bien entendu nous donnons les clés du jeu à Dim’Caviar’n’CPA Payet, qui comme pendant les matchs précédents, devra profiter de l’impact des récupérateurs pour créer le décalage mais aussi tirer au but.

Devant Harit est préféré sur l’aile d’entrée pour sa relative expérience et sa technique, Dieng en pointe devra faire les bons appels et surtout la mettre au fond (hein, il paraît que c’est mieux pour un 9) et à droite Under qui devra peut-être plus mordre la ligne et moins systématiquement repiquer au centre.

L’ouverture du score tôt dans le match sera certainement un facteur déterminant car si Galatasaray attaque et étire leur bloc équipe, il pourrait prendre le bouillon rapidement. Au contraire, si nous continuons à vendanger comme lors des 4 derniers matchs (Dieng/Gerson/Saliba/Rongier) nous ne seront pas à l’abri d’un contre comme la Lazio l’a vécu.

Cordialement Cirillao et Dark.

Publié par darkranger6969

39 ans, vivant en Chine depuis 15 ans. Fan de l’OM depuis toujours. J’aime partager cette passion qu’est l’OM sur un ton décalé. Aux Armes!!!!

4 commentaires sur « L’analyse d’avant match OM-Galatasaray »

  1. Bravo les gars c’est toujours hyper complet. J’aime bien votre compo mais je pense que Balerdi sera présent.
    Espérons la victoire pour nous remettre en ordre de marche et fondre sur les lillois et leurs « sympathiques » supporters.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :