Toute petite et bien modeste analyse d’avant match : Clermont / OM.

Formalité. David contre Goliath. Gros sous contre budget modeste. Une première en championnat depuis 1945…(on en avait pris 6, quand même…)

Tout cela est fort sympathique, mais ne nous y trompons pas, ce match aura une autre importance que celle de la simple anecdote ou du clin d’œil de la petite histoire du football.

Pour utiliser un poncif du commentaire sportif, ce match peut être un premier et réel tournant de la saison nationale olympienne.

Une victoire nette et sans bavure…?
Et notre équipe reprend enfin son chemin vers les sommets du classement, avec en ligne de mire une confrontation, à priori, facile face à metz le week-end prochain. 6 points pour oublier le coup de moins bien et récupérer les unités perdues en route.

Un nouveau match nul…?
Et la médiocrité, la résignation commencent à s’installer. Le doute atteint même les plus fervents supporters de l’ére Sampaoli, dont les « Mais en face, ils ont fait le match de leur vie » deviennent de petites feuilles de vigne sur de minuscules roupettes bleues et blanches.

Une défaite où il n’y a rien à redire…?
Et la crise est là. Elle gronde aux portes du vestiaire.
Trop tôt ? Éternel défaut de l’exubérante âme marseillaise ? C’est possible…
Mais pas certain, car il serait peut-être alors tout simplement temps de réveiller les entités sportives du club, endormies et lovées dans les souvenirs d’un début de saison prometteur, efficace et audacieux.

Audacieux et efficace ayant disparus, ils auraient de fait entraîné avec eux la promesse.

Donc « les trois points », mais la note artistique sera également scrutée. Elle nous donnera des indications pour la suite, tant au niveau du réel potentiel de l’effectif, que de son implication dans la réalisation de l’objectif principal du club : Le podium.

Potentiel et implication de l’effectif certes, mais également de ceux du coach ET du Directeur Sportif/Président.

Publié par Lanceur d'alerte

Addicte à l'OM depuis le 23/02/75, j'avais 9 ans. Un dimanche, me sachant passionné de ballon rond, un voisin propose à mes parents de m'amener au Vél, d'aller à l'OM. 3 à 1 pour l'OM. 32.000 personnes dans le stade. Jaïrzinho et Paulo César en feu... Voila !

5 commentaires sur « Toute petite et bien modeste analyse d’avant match : Clermont / OM. »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :