Analyse d’avant match : OM / Cannet Rocheville.

Le dauphin du championnat de L1 affronte l’ogre de Nationale 3. Affiche renversante de Coupe de France, dans un Vélodrome chauffé à blanc, plein de ses supporters survoltés. Affiche prime time de ces demi finales dominicales.
On en salive d’avance… Non ?

Bon…, ok, ok. C’est largement survendu.
Mais comme je n’ai pas la moindre information intéressante sur notre adversaire du jour, et comme la disproportion de l’opposition semble devoir nous amener à un scénario aussi surprenant qu’une réponse d’Aulas à une accusation ciblant les bad gones, j’essaye de faire monter la sauce malgré tout.

Alors. Match condamné à être soporifique ? Le seul suspens résidera t’il dans le nombre de pions empilés par notre équipe ?
Probable, mais pas certain.

La coupe, reste la coupe. Les surprises ne font pas partie que du folklore, ou de la légende. Et l’Olympique de Marseille n’a jamais laissé sa part aux chiens en terme de cagades magistrales. Premier point non négligeable.

Second aspect à considérer avec intérêt et avec prudence… Avec terreur ?
Ce genre de rencontre est parfois considéré par les coachs de l’effectif « qualifié d’avance », comme un excellent laboratoire pour expérimenter en situation réelle, d’extravagantes compositions d’équipe.
Vous voyez où je veux en venir ?

Jorge Sampaoli qui se réveille d’une courte nuit de sommeil, avec dans l’idée : « Et si je m’autorisais une dinguerie ? »

Sampa qui tente un truc hors norme… Hors norme à SES yeux !!!
Étant bien entendu que pour lui… Gueye ailier gauche, Payet avant centre, Lirola ailier droit, Amavi défenseur central, Kamara latéral droit, le fantôme de Gerson titulaire, Balerdi patron de défense… Tout ça, pour lui, ce n’est que du normal. De la routine.
Alors le hors norme, du coup, c’est quoi pour Sampaoli ?

Je vous laisse à vos frayeurs. La libération n’arrivera qu’une heure avant le coup d’envoi.
Si d’ici là, les visions de Milik en milieu récupérateur, ou de Bouba ailier gauche, hantent votre esprit, j’en suis sincèrement désolé. Mais un supporter averti en vaut deux.

Publié par Lanceur d'alerte

Addicte à l'OM depuis le 23/02/75, j'avais 9 ans. Un dimanche, me sachant passionné de ballon rond, un voisin propose à mes parents de m'amener au Vél, d'aller à l'OM. 3 à 1 pour l'OM. 32.000 personnes dans le stade. Jaïrzinho et Paulo César en feu... Voila !

Un avis sur « Analyse d’avant match : OM / Cannet Rocheville. »

  1. Lopez en 10, après tout il est excellent dans le jeu court.
    Les joueurs de Cannet vont être comme des gamins au Vélodrome mais je me dis que quelque part ça ne se joue pas à domicile même si le stade est indigne d’un club de L1, je le sais mon fils vit au Cannet et je l’aurai bien amené avec ses potes.

    J’aime

Répondre à 1autresvp Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :