Analyse d’avant-match : Lol / OM… Enfin !

État de forme des protagonistes :

Pour ce qui nous concerne, début 2022 rime avec invaincu (comment ça, ça rime pas ?).  Deux nuls à domicile pour trois victoires à l’extérieur… Serait-ce de bonne augure pour ce nouveau déplacement ?
En face, c’est aussi de l’invaincu depuis début décembre avec une majorité de matchs nuls et des scores étriqués.
Bref, sur le papier, on se dirige pas vers la fête du slip.

Passif récent :

Ben en fait, trois fois rien…
Quelques minutes de jeu. Une bouteille dans la tronche. Un imbroglio judiciairo/médiatico/comico sportif de plusieurs semaines.

Des broutilles, quoi.
Et les revoilou pour jouer… le match aller.

Les coachs :

Le Bosz de Lyon développe depuis quelques temps tout les symptômes d’une sampaolite aiguë. On laisse de côté les grandes intentions offensives, pour rebâtir depuis derrière.
D’abord une défense hermétique, et pour l’attaque, on verra dans un deuxième temps.

Notre bossito à nous est passé au stade de la convalescence.

Ainsi, une maîtrise défensive affirmée sert d’assise à… comment dire ?…Un hybride de passe à dix, ballon prisonnier, et handball, mais qui se jouerait avec les pieds.
Avec le cas échéant, des alternatives tactiques au nombre de…zéro, nibe, que dalle ou macache. C’est au choix.

Les effectifs :

Papy Aulas a déjà vidé toutes les larmes de son corps à la vue de l’effectif disponible pour les gonnasses.
Paqueta, Aouar, Dembélé, Toko Ekambi, Da Silva, Denayer, Faivre, N’dombélé,  Diomandé, Emerson, Guimaraes (… c’est tout ?) ne joueront pas.
Et oui papy, quand tu pisses contre le vent, tu finis avec les pompes trempées ! Le karma paraît il.

Pour nous, les recrues récentes ne peuvent pas être alignées non plus. De la Fuente est blessé, Balerdi suspendu, Dieng et Gueye sont à la CAN et Gerson absent pour cause de sélection… AAAH ! AH ! AH ! Désolé…, ça me le fait à chaque fois.

Les enjeux Olympiens de la rencontre :

– Mettre le calendrier à jour en repoussant le 4éme à 8 points, lancerait un passionnant mano à mano avec les autres « leveurs de bras droit ». Ceux de la promenade des anglaises.

– Voir les Crad gones à 12 points pourrait déclencher un début d’érection même chez les plus âgés de nos supporters. (Qui a dit : « dont tu fais partie ? »:en_colère:)

– Finir de botter le cul aux pseudos supporters lanceurs d’engins par une victoire cinglante.

Et enfin, enjeux tout à fait personnel (ou pas), il serait de bon goût que Mister Sampaoli puisse nous/me faire entrevoir que le football gagnant, ce n’est pas forcément un football chiant !
Après le bouillonnant Lens/Monaco de ce dimanche, la comparaison pourrait bien finir par piquer les yeux dès ce mardi soir, et attiser un peu plus mes envies de barbecue argentin à base de cyprès !

ALLEZ L’ OM !!!

Merci à Cirillao do Massillia.

Publié par Lanceur d'alerte

Addicte à l'OM depuis le 23/02/75, j'avais 9 ans. Un dimanche, me sachant passionné de ballon rond, un voisin propose à mes parents de m'amener au Vél, d'aller à l'OM. 3 à 1 pour l'OM. 32.000 personnes dans le stade. Jaïrzinho et Paulo César en feu... Voila !

4 commentaires sur « Analyse d’avant-match : Lol / OM… Enfin ! »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :