Analyse à froid : C’est arrivé près de chez vous !

Alors qu’on ne l’attendait plus, Jorge Sampaoli, dît « le cintré », nous a rendu une copie quasi parfaite en ce jeudi soir européen. (On ne peut pas en dire autant de ses joueurs, exception faite de Milik, Bouba  et Mandanda.)
El Cintrado pourra certes se voir reprocher sa gestion catastrophique de De La Fuente, mais surtout sa volonté d’essayer de nouveaux systèmes aux deux tiers de la saison, et alors même qu’il opère moultes changements dans l’effectif, mais bon…

Vieux motard que j’aimais, comme on dit chez les bikers dyslexiques.

Sampa déroge donc miraculeusement à ses habitudes, et opte pour un turn-over conséquent, doublé d’un système expérimental en 433.
En ce février chargé, les organismes doivent être ménagés, et cela nous offre de toute façon un banc royal où il sera aisé de piocher au cas où.
Expérimentation impliquant tâtonnements, l’équipe se cherche pendant un bonne demi-heure, les cagades au niveau technique et le pressing peace and love n’aidant pas beaucoup à fournir la sérénité requise.
Du coup, second miracle argentin, notre coach fait… du coaching !
Non !!??
Si…


Les trois milieux sont repositionnés. Bouba passe sentinelle, Gueye à gauche, où Pérès prend l’eau en latéral de circonstance, soigneusement abandonné qu’il est par un Gerson papillonnant sur le pré, qui du coup passe à droite au grand dam de Lirola.
Mais ! C’est le moment où le brésilien nous sort ses trois minutes réglementaires d’implication. Du coup, on remet le pied sur le ballon, on presse un peu, le goal azéri fait sa première envolée de gabian dépressif, la défense centrale azéri se petit-suissicide, et Milik ne se fait pas prier pour transformer tout ça en deux pions, aussi bienvenus qu’inattendus.

La seconde période démarrant aussi mal que la première, troisième miracle venu de la touche, à la 68éme minute (vous avez bien lu, 68éme), notre « touché par la grâce de Casilda » effectue quatre changements !
Non !!??
Si…


Milik sort tout colère, bien qu’ayant déjà répondu à son coach sur le terrain, il ne perçoit pas la nécessité de se ménager, manquant par là même de respect à son remplaçant (Payet), qui, en clôturant le score sur une dernière Gugeshashvili (avec une vrille dans chaque tour), prouva bien que Sampa était dans le vrai.

Et là. Cherry on the cake. Quatrième illumination Divine de Santo Jorge… La conférence d’après match…
« Au niveau du résultat, c’est une très bonne victoire. Mais dans le jeu, ce n’était pas bon. L’équipe a mal joué aujourd’hui, l’équipe rivale (Qarabag) était meilleure. La pression qu’ils ont mis nous a causé des difficultés, on doit s’améliorer pour le match de dimanche (contre Clermont en Ligue 1) »Pas de « On n’a pas eu de réussite, on est dans le vrai, on était meilleur que notre adversaire… »
Rien de tout ça !
Non !!??
Si… (Oh t’es gonflant, à force !)

Du coup victoire, turn-over réussi, avants centres qui marquent, coaching payant, effectif largement concerné… Si il continue sur cette ligne là, le cintré pourrait bien faire fermer quelques bouches sur les deux objectifs qu’il lui reste.
La route est encore longue et sinueuse, alors de grâce, plus le temps pour les dogmes tactiques et blocages relationnels.

(« Il ferait surtout fermer la tienne de bouche ! »)
Qui a dit ça !!!??? :en_colère:

Publié par Lanceur d'alerte

Addicte à l'OM depuis le 23/02/75, j'avais 9 ans. Un dimanche, me sachant passionné de ballon rond, un voisin propose à mes parents de m'amener au Vél, d'aller à l'OM. 3 à 1 pour l'OM. 32.000 personnes dans le stade. Jaïrzinho et Paulo César en feu... Voila !

8 commentaires sur « Analyse à froid : C’est arrivé près de chez vous ! »

    1. Ah bon! On n’a pas vu le même match, j’ai l’impression… Je l’ai trouvé au contraire très juste dans ses transversales, et autres passes en profondeur qui auraient du faire beaucoup plusse mal, si ce n’était pas de la fient tricote man qui les avait reçues. Je mets Pape dans mes tops, avec Steve, Arek, et Alva, bien que coupable sur le but à montré qu’il avait plus les crocs que le douillet des Balkans…

      Aimé par 2 personnes

      1. Salut guigui
        Te revoilà ça fait plaisir
        Tu étais passé où tout ce temps ? En dépression sampaolienne ? 😜😜😜

        J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :