L’opiOM

Ah, putain de toi ! Putain deux mois ! Deux mois à tenir jusqu’à la rentrée. Deux mois ou six ans, c’est pareil, je ne tiendrai pas, pauvre de moi. Je veux boire, et j’ai soif, mais pas n’importe quel soleil. Un stade de 65 mille rayons, cela rechauffe moins le climat que les cœurs, et te souleve comme une armée de papillons. J’en veux encore !

J’en veux encore ! Avalanche, avale moi de nouveau ! Donne moi des volées de Dim comme vole les oiseaux dans les lucarnes. Bâle à terre, balle au centre. Ou des ailes de pigeons de nos oiseaux de passage. Paris, Nice et Lyon ne sont que des oies édifiantes, et le peu qui viendra de nous à eux, c’est notre fiente. Ce n’est pas parce qu’ils se mettent des plumes au cul qu’ils auront l’air de coqs !

Je m’égare. Je m’égare par mégarde, et ma terre tourne toujours autour du Vélodrome, notre mémoire des étoiles. Je suis en manque déjà. Et me voilà, tout tremblant, au coin des rues de la grande Google, à attendre mon petit képa. Qu’importe que le dealer soit peu crédible, il me faut une info, une rumeur, de la méthadone en quelque sorte. « Longoria est chaud pour Veretout », « Pablo donne tout pour Ali-Cho ». Je clique ou je claque? Mais bordel, ce ne sont même pas des informations, mais un placebo en suppositoire ! Je hais l’été !

Mais j’aime l’OM ! Depuis toujours. Depuis que mon monde est monde et que Waddle marque sur coup franc. Quelques soient les planètes sur lesquels j’ai voyagé. Quelques soient les comètes qui m’ont traversé la tête et les autres passions qui m’ont été offertes, au hasard des courants, mon sang n’a jamais rougit. Bleu et blanc. White light, blue heat. De San siro à Carquefou, en passant par Munich évidemment, le sommet de notre histoire. Le sommet de notre art. Telle une vague olympienne qui deferla sur le football et emporta tout sur son passage. Et moi avec !

Les écorchés vifs… Redescendus vivre dans la plaine, nous ne connaissons l’altitude que par son ombre, et nous sortons du stade, parfois, l’âme pleine de peines et d’hématomes, crochus bien entendus. Mais ce n’est pas anigo ou eyraud qui parviendront à nous sevrer. Et que c’est bon, l’OM, quand c’est bien fait ! Rien n’est plus fort, rien n’est plus puissant qu’un OM brillant, et victorieux ! Et pas une seule fois dans ma vie, pas une seule journée, en soufflant vers l’azur et les aéroplane, je n’ai regretté, enfant, d’avoir été piqué par ce club au creux de mon bras. J’en veux encore putain de toi ! Putain, deux mois…

21 commentaires sur « L’opiOM »

  1. Sublissimes tirades…
    Et bien moi au contraire j’aime bien l’été, cette période où rien ne se passe… Ou plutôt tout se passe…
    Où le club prépare la nouvelle saison,
    avec ses nombreux stages de preparation ;
    Où l’on scrute les moindres faits et gestes des joueurs,
    du groupe, du staff et de l’entraîneur ;
    Où les rumeurs de transferts bercent notre quotidien ;
    Sur internet, où entre amis devant l’apéro méridien ;
    Tiens voilà le premier match de prepa qui se présente,
    Sous un soleil de plomp, des news systemes sampa tente ;
    Nous découvrons de nouvelles têtes et tirons des plans sur la comète ;
    Le début de saison pointe son le bout de son nez,
    Putain finalement je n’ai pas vu passer ce foutu été…
    😜😜😜
    Qui fait des rimes sans le vouloir,
    est un con sans le savoir…

    Aimé par 2 personnes

    1. L idée m est venu de nos présentations, quand nous avons tous évoqué notre passion en des termes addictifs. Et j’ai eu envie de raconter la ballade d un gars drogué à l’olympisme en période de sevrage estival
      Mais oui, j aime aussi l’été, evidemment. Rien qu en prenant l’année dernière comme exemple, au terme d’une saison détestable. L’arrivée des recrues, l’excitation, l’espoir illimité en de nouveaux exploits.
      Et les jolies filles en fleur. Mais cela, c est un autre sujet 😄

      Aimé par 2 personnes

    1. Je te remercie
      J ai hésité à développer davantage mais je craignais d être trop long et de perdre le lecteur… merci du conseil en tout cas😉

      J’aime

  2. Il me semble que le mercato est de plus en plus mercantile, les clubs vendent bien moins que les journaux dont c’est la période fast, à l’instar de Noël pour Toy’s rus ! C’est n’importe quoi, le pire étant tous les « clients » qui commentent l’absurde ! En étant taquin, je dirais que nous les gens modestes commentons des sommes comme si elles nous appartenaient, se donnant une posture de connaisseur sur des sujets que nous ignorons totalement. c’est la cour de récré avec des raisonnement « Panini » (je t’échange Platini que j’ai en double contre Stopyra !!! si en plus t’as Johnny Rep…). Rigolez pas, le nombre de fois où on lit « j’échange lui contre lui », c’est à mourir de rire, l’andouille dans sa splendeur qui n’a pas évolué de sa cours de récré !
    C’est presque un cross over sur les dérives du foot du sujet « atmosphère »….

    A ce sujet, la seule brève intéressante, c’est que Sampa a déjà (depuis 1 mois) 2 noms de joueurs qu’il veut faire venir, va que le tandem Pablo-Jorge sait déjà où il va. (Dont le latéral gauche Arana sans spoiler le topic des latéraux… 😉 )
    Le journalisme actuel, c’est le monde à l’envers, il rendent top secret la vente du club (qui n’existe pas) et invente des tractations de joueurs qui elles sont pour le coup bien souvent secrètes…

    Oui, par rapport à ce manque l’été… C’est aussi une période où on fait souffler son entourage à les faire vivre le reste de l’année en fonction des matchs (On nous invite au resto samedi ? ahh non, c’est pas possible, y’a l’OM). 😉

    Aimé par 1 personne

    1. Excellent com, comme d hab.
      Quand j ai débarqué sur le phopho l’année dernière j étais à mille lieux d imaginer que j’allais trouver autant de joueurs de monopoly.
      Quand je vois arriver un nouveau nom, c est sa valeur, et sa plus value, sportive qui m interesse. Le poste, le style, les stats, ce qu il peut nous apporter, la place de quel joueur il va prendre, les systèmes dans lesquels il peut jouer…
      Au final, tu te retrouves avec gerson. Il avait pas fait 2 matchs de prepa que les gens jugeaient : » il vaut pas 23M, le caprice de sampaoli… »

      Pour le reste, oui, enfin une période où tu n imposes pas le programme tous les 3 jours. Où tu ne réfléchis pas à l’heure du match chaque fois qu on te propose un truc à faire le week-end. Où tu es libéré du calendrier du club pour organiser ta vie et celle de la famille😂

      Aimé par 1 personne

      1. Sur le phocéen j’en ai lu des conneries, Deschamps, Lucho… Souvent j’ai honte quand je lis (ce qui me fait bondir et intervenir). Je suis parti du phocéen en 2013 car ils avaient eu la peau de DD, et que la censure était terrible ! Je suis parti sur F365, là c’était des gars de tous les clubs. Le sport préféré des Parisiens & Lyonnais étaient de commenter les commentaires du phocéen en se moquant de nous (et il y avait de quoi !). Pis avec des potes de F365 (inter club) on s’est créé un forum comme ici, mélangé avec des gars de tous les clubs, mais que des gars avec des propos censés… (comme ici, c’est serein les discussions, y’a pas un truc que tu lis en te disant « non, c’est pas possible »). C’est plus chambreur… (Un parisien après Madrid ou la remontada, il y en a des choses à lui dire hi hi hi ).
        Là cet été je suis retourné sur le phocéen, il y a quelques gars bien que j’aime bien lire, mais je suis de plus en plus catastrophé du contenu… J’avais perdu l’habitude de tant de bêtise !

        (sur la vente, t’imagines que des gars veulent appartenir à une dictature pour de l’argent, histoire d’avoir des centaines de millions et que les même pourrissent Kamara en disant qu’il a fait un choix contestable pour l’argent ! punaise, niveau crétinerie, faut l’faire !)

        Aimé par 1 personne

      2. J ai arrêté de répondre aux commentaires des autres à partir de l’automne.je repond seulement aux réponses que l on me fait. Sinon, tu ne t en sors pas avec autant de bêtises. De temps je commence à répondre, et j abandonné, car je ne réussirai pas à les rendre moins con. Je suis pour le debat, mais je peux rien faire quand les mecs sont dans 1 monde parallèle. Quand tu lis que « sous avb lirola était bon, c est sous sampaoli qu il est devenu mauvais parce qu il ne le met pas en confiance « … lirola a fait 2 matchs sous avb putain
        Encore tout a l heure: » c est parce que sampaoli a mis kamara en poste hybride qu il a perdu sa place chez les espoirs » les mecs ont des soucis de mémoires temporelles entre autre
        Souvent je te vois, ou guigs aussi, répondre aux inepties des uns des autres… je dis bravo, mais moi je n y arrive plus.
        Par contre que l on discute, qu on soit en desaccord, c est le but, mais beaucoup commencent en disant que la terre est plate, et que c est la faute de sampaoli

        Aimé par 1 personne

      3. t’es vraiment d’une justesse incroyable !!! t’as tout résumé… Je suis content de t’avoir rencontré sur le phocéen ! 😉

        t’es sage, et c’est toi qui a raison… Je reste un idéaliste à la con, je me dis que si ça peut convaincre un ou 2 en lisant une réponse à une andouille de raison garder, prendre du recul, mes gesticulations ne seront pas veine….
        C’est très naïf de ma part en fait…

        Tu sais qu’il y avait moins d’attaques de la part des parigots ou Lyonnix sur F365 sur l’OM que le phocéen ! (pis au moins, t’as pas de scrupule à leur renvoyer un revers lifté qui calme). Les mecs les plus agressifs sont sur le phocéen…

        « la terre est plate, c’est de la faute à Sampaoli » -> magique la formulation, y’a tout dedans ! (1er degré, second, etc…)
        top poto ! 😉

        Aimé par 1 personne

  3. « En parallèle des matchs, nous travaillons avec les scouts, le staff, on discute avec David Frio et Pablo Longoria. Nous échangeons beaucoup sur la préparation de la saison prochaine et des noms qui nous feront du bien dans notre style de jeu. Il y a aura des départs. Le plus important est de garder la base et d’y ajouter trois ou quatre joueurs qui pourront élever notre niveau. Ça dépend si on se qualifie ou non en Ligue des champions. On aura aussi une réunion avec le propriétaire pour lui proposer des noms. On suit toujours des joueurs. On verra avec le président et le directeur sportif. »

    Jorge Sampaoli – Source: Conférence d’avant match (19/04/2022)

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :