Analyse d’avant match. OM-Montpellier. Ça va couper chérie…

L’état de forme des protagonistes :

Après avoir buté à domicile en supériorité numérique face aux dogues lillois, les Olympiens ont sûrement sorti l’un de leurs matchs les plus aboutis de la saison pour s’imposer à Lens. Une prestation tout en maîtrise qui a redonné confiance dans le potentiel de cette équipe et vaut à cette dernière de rester bien accrochée sur le podium de ligue 1 avant d’aller rejouer le match de la honte au Groupama Stadium. Cette parenthèse en Coupe de France doit être prise avec sérieux par les hommes de Sampaoli. Une élimination à ce stade de la compétition ferait tâche.

De leur côté, les Montpelliérains affichent une certaine irrégularité cette saison. Capables du meilleur, s’imposer face à Monaco, comme du pire, s’incliner à domicile face à Troyes, les hommes d’Olivier Dall’oglio sont visiblement sur courant alternatif. Méfiance donc pour les marseillais qui affrontent un adversaire imprévisible donc dangereux.

Le passif récent :

Cette saison Marseille et Montpellier se sont affrontés en ouverture du championnat au stade de la Mosson (2-3). Un match au scénario rocambolesque puisque menés deux buts à zéro, les hommes de Sampaoli étaient finalement parvenus à renverser la tendance grâce à une réalisation d’Under et un doublé splendide de Payet. C’était l’OM du début de saison, à la fois déséquilibré défensivement et rouleau compresseur offensif lorsque la machine était enclenchée. Un OM qui n’a plus grand chose à voir avec l’actuel. Ce premier match de la saison avait aussi été marqué par une lâche agression à coup de bouteille en plastique envers le pauvre Valentin Rongier, venu simplement célébrer le but de Payet. Cet acte ignoble avait donné lieu à très peu de réactions de la part des instances. Avec l’escalade de violence que l’on a connu par la suite dans les stades de ligue 1.

Les coachs :

Depuis la dernière confrontation face aux Montpelliérains, Sampaoli a fait évoluer le style de son équipe sans pour autant renoncer à ses principes de jeu. Aujourd’hui les olympiens se montrent bien plus pragmatiques et solides. Cependant, le jeu de possession prôné par le coach argentin peine encore à donner sa pleine mesure lorsqu’il s’agit de traduire cette domination au tableau d’affichage. On espère que ce match sera l’occasion de montrer que l’OM est désormais capable d’allier efficacité défensive et offensive pendant 90 minutes.

De son côté, Dall’Oglio devrait essayer de mettre en place un système tactique visant à briser les vagues marseillaises et à opérer essentiellement en contres. Rien de neuf que ce à quoi sont confrontés presque à chaque match les Olympiens en somme. Pour se rendre ce match plus facile, Dimitri Payet et ses coéquipiers seraient bien inspirés de trouver la faille rapidement dans la défense héraultaise.

Les effectifs :

A l’exception de Gerson, retenu avec la Selecao, De la Fuente, convalescent, et des canistes Dieng et Gueye, Sampaoli peut compter sur un groupe au complet. Ce match sera t il l’occasion pour El Pelado de faire un peu tourner son effectif en incorporant par exemple les deux dernières recrues Bakambu et Kolasinac ? Mais aussi en relançant un Milik resté sur le banc à Lens ? Sachant qu’en cas de qualification, le choc à Lyon aura lieu dans trois jours. Incertitude au poste de gardien où Lopez, fiévreux cette semaine, pourrait laisser sa place à Mandanda.

Pour leur part, les Montpelliérains seront privés de plusieurs joueurs pour cette rencontre et non des moindres : Savanier, Mavididi, Germain, Ferri, Omlin, Pedro Mendes ou Oyongo manqueront notamment à l’appel. Même s’il lui reste quelques bons joueurs en stock, comme le jeune Wahi et Mollet par exemple, Dall’Oglio n’aura guère le choix pour composer son onze.

Les enjeux olympiens de la rencontre :

-Gagner pour poursuivre l’aventure en coupe de France et espérer décrocher un titre cette saison

-Redevenir maîtres du Vélodrome et ne plus se faire surprendre face à des adversaires venus pour nous contrer.

-Offrir du temps de jeu à certains joueurs pour garder tout le groupe concerné.

-Éviter les blessures pour aborder dans les meilleures conditions le déplacement à Lyon.

Publié par guigslamangouste

Citoyen du monde, accroc depuis au moins 30 ans à l'OM. Ce club représente pour moi un concentré d'émotions irrationnelles. Un vecteur de rassemblement par delà toutes les origines, classes sociales ou frontières. Collectivement on va toujours plus loin que seul.

3 commentaires sur « Analyse d’avant match. OM-Montpellier. Ça va couper chérie… »

  1. Super mangouste: je suis même d’accord avec ta composition avec Rongier sur le banc au début du match . Peut-être du temps de jeu pour Ben Seghir en fin de match pour faire souffler under ,

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :