Taupe of the Taupe

Le football est un jeu sérieux pour lequel il ne faut jamais se prendre au sérieux. Pourtant, s’il est bien une chose qui anime immanquablement les afficionados du ballon rond et toute la micro-sphère médiatique tournant autour c’est celle de trouver la bonne composition d’équipe avant chaque rencontre. On appelle cela « Équipe probable » dans les milieux autorisés des conférences de rédaction dont l’inventivité n’est plus à démontrer.

En gros, pour celles et ceux qui n’y connaîtraient vraiment rien en football (comme notre cher camarade Anakin par exemple), il s’agit en principe d’un jeu de devinettes qui consiste à poser onze noms plus ou moins au hasard sur un grand rectangle vert pour essayer de former une équipe cohérente se rapprochant autant que possible de celle qui foulera la pelouse.

Ça va ? Jusque-là ce n’est pas trop compliqué à suivre.

En règle générale, ces compositions probables donnent lieu à de vastes débats éclairés et passionnés à base de : « moi je ferais jouer machin pour faire reposer bidule », « trucmuche doit enchaîner pour reprendre le rythme de la compétition », « tartampion va laisser sa place à John Doe car il est sous la menace d’une suspension », etcetera, etcetera…D’interminables échanges entre connaisseurs émérites es football qui partagent amicalement leurs points de vue autour d’une pinte bien fraîche ou à travers le filtre déformant des réseaux sociaux. Avec, au final, absolument aucune influence sur les choix finaux des entraîneurs, notons le. Car, comme le savent parfaitement tous les plus grands tacticiens de l’histoire du football de Domenech à Genesio, une composition d’équipe se doit en principe de rester secrète le plus longtemps possible afin de garder une part d’incertitudes pour l’adversaire qui s’attendait par exemple à voir Payet en soutien des attaquants et se retrouve avec un Guendouzi en position de meneur de jeu. Tudor aimer faire farces.

Mais pourquoi diable s’intéresser à tout cela me direz vous ? Et vous aurez bien raison.

Et bien tout simplement parce qu’une variante à ce jeu quasi invariable de celui qui trouvera la bonne composition d’avant match nous amène à comparer systématiquement celles annoncées par les principaux médias traitant de notre club fétiche, en l’occurrence l’OM.

Et à ce petit jeu là, il y en a un qui se démarque incontestablement depuis le début de la saison lorsqu’il s’agit de deviner l’équipe qui sera alignée au coup d’envoi par notre cher et tendre Tudor. Vous voyez de qui je veux parler ? Mais si voyons, nos meilleurs ennemis depuis que le monde est monde. Ceux qui ne veulent que notre bien, passant leurs journées à essayer de buzzer sur notre dos en s’essuyant le derche avec du papier journal au titre rouge dans les toilettes de leur rédaction. Ça y est vous l’avez ?

C’est bien simple depuis le début de la saison c’est un sans faute. Un 7/7 comme dirait mon amie Anne aux seins clairs. Une masterclass de devinettes à faire pâlir de jalousie le marabout de Paul Pogba.

La question qui se pose à nous aujourd’hui, la voici. Comment est il possible de réussir un tel exploit divinatoire ? Alors que jusqu’ici ce « journal » n’était pas vraiment reconnu pour la fiabilité de ses informations et de ses pronostics. Et que dans le même temps ses confrères balancent saucisses sur saucisses.

Et bien tout simplement grâce à des fuites de vestiaire. Un nain formateur. Une taupe comme on l’appelle dans le jargon du foot depuis Patrice Evra.

Qui est elle ? Que veut elle ? Quels sont ses intérêts et ses liens avec ceux auxquels elle confie l’un des secrets de l’humanité les mieux gardés de la planète avec la taille exacte des oreilles du Roi Charles III ? Nul ne le sait encore à l’heure actuelle. Mais méfiez vous mes amis car elle existe bel et bien. Tapie à l’abris au plus profond de ses galeries, elle épie tout discrètement de ses petits yeux mesquins pour rapporter les informations à son maître Sauron, l’oeil qui voit tout…

Alors, plutôt que de perdre notre précieux temps à essayer de vous proposer le onze de départ qui pourrait logiquement démarrer la rencontre face à Lille, nous avons décidé de reprendre simplement celui qui sera à coup sûr aligné ce soir. Si l’on se fie bien entendu une nouvelle fois aux prémonitions infaillibles de Mathieu Grégoire et Melisandre Gomez. Et si jamais cette composition d’équipe se révélait finalement erronée, c’est qu’une taupe aura été débusquée et massacrée à coups de pelle pendant la nuit sur les terrains de la Commanderie. Pensez y bien sous les coups de 21h. La chasse est ouverte.

Publié par guigslamangouste

Citoyen du monde, accroc depuis au moins 30 ans à l'OM. Ce club représente pour moi un concentré d'émotions irrationnelles. Un vecteur de rassemblement par delà toutes les origines, classes sociales ou frontières. Collectivement on va toujours plus loin que seul.

4 commentaires sur « Taupe of the Taupe »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :