Reims- OM: « On Va Tous Mouriiiiir ! »

Même Jamel s’y met après nos deux bouses de la fin du match contre Strasbourg: « ON VA TOUS MOURIR ! ON VA TOUS MOURIR ! » Et voilà qu’on ne trouve rien de mieux que de nous envoyer jouer à Reims. A voir, à lire, les réactions sur notre état de santé et les misères qui nous sont promises, aucun doute n’est possible: on va tous mourir !

Reims, qui pétille comme un champagne des frères Dardennes, avec ses 19 matchs sans defaite. On va tous mourir, car c’est l’enfer ! C’est Dante ! Et ce sont 19 cercles concentriques, et superperposés !

Reims, et ses attaquants cyborgs T-800 modèle 101 venus du futurs !

Reims, et ses milieux à mille pattes, et son gardien à quatre mains.

Reims, et son entraîneur doté d’une intelligence artificielle, qui n’est pas du genre à te remplacer Malinovskyi par Guendouzi, lui, et qui te réduirait aux échecs Kasparov en carpaccio. Alors, je ne te raconte pas ce qu’il va faire d’Igor si ce dernier est aussi inspiré que dans le Vél’ et la bête, au bois dormant.

Reims, qui mange le cœur des enfants, s’ils ne sont pas sages et ne se brossent pas les dents.

Reims encore, et son armée des 12 singes, prête à placer des bombes dans chaque lucarne de Pau Lopez.

Reims, toujours, qui s’entraine la semaine dans un château en Transylvanie, et se nourrit du sang des joueurs tombés sans gloire au stade Auguste Delaune.

Vous l’aurez compris: courez braves gens tant qu’il en est encore temps ! Fuyez, même s’il est déjà trop tard : on va tous mourir dimanche soir à 20h45. La révolution sera télévisée, et la guillotine prête à fonctionner. Des têtes vont tomber: de toutes part. Les corps vont ejaculés des viceres: on va tous mourir !

C’est pour cela que j’écris aujourd’hui. Une mort, cela se prépare. Je ne veux pas être pris au depourvu quand la faucheuse fut venue. Il faut mettre ses affaires en ordre, un minimum. Effacer les photos compromettantes, nettoyer son historique sur Google. Il ne s’agirait pas de laisser une plus mauvaise image mort que vivant, même si pour certains parmi nous ce ne sera pas évident. Mais je ne citerai pas de nom: dieu, ou un autre, reconnaitra les siens.

Du coup, puisque c’est ici une denrée aussi rare que l’eau dans le désert ou l’amour propre dans la tribune Auteuil, je lègue mes cheveux aux trois quart de l’équipe de l’OM à l’apero. Je lègue mon smartphone à @anakin999, ma télé à @stef357, et ma platine à @pagisalaperosortlesgriffes. Mes PV à @cirillaodomassilia évidemment. Mon découvert à @tomvancouver ( rime riche ☝). Les peluches de mon fils à @darkranger6969, et ma femme à celui qui en a le plus besoin (@1autresvp, pour ne pas le nommer). Je rends les micros et les caméras espions à @lanceurdalerte. Merci pour le prêt. Je rends également à @guigslamangouste tous les salaires qu’il m’a versé pour venir écrire mes conneries sur le blog. Je donne toute ma sympathie à SBK qui vient de nous rejoindre. Ah, et j’allais oublié : je confie mon chien à @lesminots1981. Je sais qu’il saura comment le réin-carne

Voilà, le match peut commencer: je peux partir en paix. Je suis prêt à rencontrer Joe Black.

Alors oui, évidemment, le match qui s’annonce sera compliqué. Oui, Reims est une très bonne équipe et sur une excellente dynamique, tandis que les joueurs de l’OM semblent tirer la langue. Il n’est pas question de minimiser nos carences, qu’elles soient ponctuelles ou structurelles, ni d’oublier les fautes individuelles qui nous ont conduit à perdre contre Annecy, et à laisser deux points contre Strasbourg. Mais tout n’est pas encore à jeter, et il me semble qu’il existe au moins 18 equipes qui aimerait être encore aujourd’hui à notre place.

On nous promettait l’enfer contre Toulouse, « la meilleure attaque d’Europe ». On nous promettait la misère contre Rennes,  » la meilleure équipe à domicile » (jusqu’à ce qu’ils nous reçoivent. cqfd). En parallèle, ce devait être tellement facile contre la ligue 2 en coupe, ou les mal classés en championnat… Et oui, le foot est imprévisible. Ça alors, tu parles d’une découverte !

Finalement, je ne le sens pas si mal ce match… Plus je sens ce parfum tenace et visqueux de pessimisme, et plus je suis confiant. On va peut être survivre, sait-on jamais…

Bon, désolé les gars, je garde mes cheveux pour le moment. Je referai mon testament après la trêve.

Bise à tous.

Vive la vie, à mort la mort !

Et allez l’OM, évidemment 💙🤍

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :