Dark chronicles et autres absurdités

Les mouvements de notre effectif s’accélèrent et une équipe se dessine, tout changer ou presque est risqué et la cohésion rapide ou non décidera de notre saison. Pau Lopez devrait être dans les cages et la première chose qui me frappe c’est son incompatibilité avec le jeu de relance instauré par Sampaoli. Si Mandanda n’estLire la suite « Dark chronicles et autres absurdités »

Les Comptines d’Anakin (2)

COMPTINE POUR DUO À CORDES SENSIBLES (Feat. Gilles Gabriel) Choupissons & Choupissonnes, j’aimerais vous dire que, comme le chante l’inégalable Gilles Gabriel, la vie commence à 40 ans. Ou 46, comme le millésime de votre serviteur, lequel s’est offert un moment suspendu, dans le temps et l’espace, samedi dernier. Pas sur les îlots de Langerhans,Lire la suite « Les Comptines d’Anakin (2) »

Dark Chronicles et autres absurdités

J’allais vous parler de ma passion pour l’Euro, de cette équipe de France humble et talentueuse, de la qualité de jeu produite par un coach super offensif… mais l’aventure s’arrête là et c’est peut-être mieux comme ça. Je n’ai qu’un amour l’OM. Et je me suis dit qu’il était temps d’arrêter de prendre le mondeLire la suite « Dark Chronicles et autres absurdités »

Les Comptines d’Anakin (1)

COMPTINE D’UN AUTRE ÉTÉ (Feat. Yann Tiersen) Si je vous écris, mes ami.e.s, en cette matinée marseillaise lumineuse, c’est pour vous parler des absents. Les nuages d’abord. Le ciel phocéen est d’un bleu absolu, parfois, souvent, et littéralement sans le moindre nuage. Comme ce matin, alors que je vais chercher mes croissants maison-pur-beurre dans laLire la suite « Les Comptines d’Anakin (1) »

Le barOMètre de fin de saison.

Les gardiens de but : Mandanda 🌦️: Avis de tempête. Revenu tout feu tout flamme l’an dernier de son séjour à Merano, captain Steve avait su ressusciter tel le Phoenix l’espace de quelques mois. Malheureusement cette saison aura été celle du retour d’un Pandanda moins vif, moins affûté, moins décisif et incapable d’empêcher le groupeLire la suite « Le barOMètre de fin de saison. »

Publi-communiqué

LA RILLETTE DE MERLU RIPOLL (*) (by Le-Great-Group) Sponsors Premium : PMU (partenaire du beauf), Crédit Agricole (partenaire du pégu), Orange (partenaire particulier), Volkswagen (le souvenir national-socialiste ému) La Bretagne est une terre d’excellence. Et d’agroalimentaire de pointe. La dernière-née du Groupe Le Great, conserveries situées au cœur du Costarmoricain profond, en est une nouvelle preuveLire la suite « Publi-communiqué »

L’équipe type de Ligue 1 Ubershit 2020-2021.

Comme toutes fins de saison, tous les médias sportifs y vont de leur bilan, de leur équipe. Comme nous aussi nous sommes parole d’évangiles, cancres, cancer/parodie de l’analyse footix, nous vous assénons nos ondes de cette vilaine saison 2020/2021. Après une grande concertation à laquelle, bien évidemment, ni Anakin999 ni Guigs n’ont eu leur motLire la suite « L’équipe type de Ligue 1 Ubershit 2020-2021. »

Hiroki mon amour.

Mon cher Sakai, après 5 années de bons et loyaux services rendus à l’OM tu viens d’annoncer ton départ. Tu as estimé qu’il était temps pour toi de quitter ta terre d’adoption la belle cité Phocéenne dont tu as su gagner le coeur. Une annonce à ton image pleine de dignité, de franchise et deLire la suite « Hiroki mon amour. »

ON T’AIME COMME TU HAIS

(Comme une fable, sonnet faux) Mais on ne se bat pas dans l’espoir du succès !Non ! non, c’est bien plus beau lorsque c’est inutile ! Cyrano de Bergerac. Acte V, scène 6 C’est un tout petit gnome qui n’est plus un enfant. Ni Nantais, ni beurré, un exemple pour tous, Capitaine proclamé, il n’aLire la suite « ON T’AIME COMME TU HAIS »

Que Reste-t-il De Notre Amour ?

Mes Poussins, mes Minimes, mes Cadets, Ecoutez la voix de tête de Thom Yorke, dans Creep. Ce type éperdu, paumé, délaissé, abandonné, livré aux affres. Me fait penser à notre football. Celui qu’on a aimé, celui qu’on aime encore : le jeu d’enfant, la trace d’herbe ou de boue sur le jean bleu clair –Lire la suite « Que Reste-t-il De Notre Amour ? »

Hasta la vista Flotov, mi pequeno corazon.

Cher Florian, Sept saisons passées ensemble, et tu as décidé de nous quitter. Même si l’issue était prévisible, tu ne deviendras donc jamais le Totti de l’OM comme certains supporters l’espéraient. Certains te regretterons, d’autres moins, d’autres pas du tout. C’est la vie d’un club. Au moment de partir tu nous gratifies d’une dernière feinteLire la suite « Hasta la vista Flotov, mi pequeno corazon. »

Laissons bosser Sampa.

Le 10/03 dernier Sampaoli prenait ses fonctions d’entraîneur de l’OM pour affronter Rennes. Un mois et cinq matchs plus tard le bilan comptable du coach argentin est positif avec trois victoires, une défaite et un nul. Trois succès poussifs à domicile face à Rennes (1-0), Brest (3-1) et Dijon (2-0), un non match à NiceLire la suite « Laissons bosser Sampa. »

Adopte Un Sith

Un soir de solitude, le rédac’ chef m’interpelle : « eh, faudrait faire un truc sur Tapie. » Ce récent, violent et plus que lâche cambriolage (que ces moins-que-rien ne tombent pas entre nos mains) ? Ce récent, violent et plus que lâche dégueuli de Schneider (l’homme élégant dehors et navrant dedans) ? Ce récent, violent etLire la suite « Adopte Un Sith »

Mon Ami Pierrot

Moi qui tutoie à tout va, pour une fois, je vouvoierai. Vous commîtes l’allusion de trop, la grivèlerie dans le mauvais tempo, la bassesse en période de haute dignité. Entendons-nous : je ne crie pas avec les louves, je hais les délations et toutes les sortes de brocards, notamment ceux qu’ont coutume d’utiliser les pleutres desLire la suite « Mon Ami Pierrot »