Le barOMètre de fin de saison.

Les gardiens de but : Mandanda 🌦️: Avis de tempête. Revenu tout feu tout flamme l’an dernier de son séjour à Merano, captain Steve avait su ressusciter tel le Phoenix l’espace de quelques mois. Malheureusement cette saison aura été celle du retour d’un Pandanda moins vif, moins affûté, moins décisif et incapable d’empêcher le groupeLire la suite « Le barOMètre de fin de saison. »

Les favoris de l’OMàl’apEuro…

Le Portugal 🇵🇹: Ils sont de retour, les Arsène Lupin moustachus de l’Euro 2016, bien décidés à conserver leur titre acquis de haute lutte à Paris et à rester sur le sommet des nations Européennes. Toujours pourvus de leur arme fatale l’indestructible modèle étendard T800 CR7, lequel sera accompagné de ses fidèles lieutenants (Rui Patricio,Lire la suite « Les favoris de l’OMàl’apEuro… »

Dark chronicles et autres absurdités.

Soyons clair, l’état de notre défense centrale inquiète. Si on fait le deuil de Kamara et DCC , il ne nous reste que Álvaro et Perrin. Un titulaire et un remplaçant donc. Si beaucoup dont Sampaoli croit en Balerdi, je ne pense pas qu’il faille réfléchir plus que ça: le prix demandé par Dortmund étantLire la suite « Dark chronicles et autres absurdités. »

A jamais olympien 8 : ERIC DI MECO

Aujourd’hui c’est plus qu’un joueur que je présente, c’est une légende. Eric DI MECO est né le 7 septembre 1963 à Avignon Il est surnommé le « petit Cruyff » suite à un match lors d’un tournoi lorsqu’il avait 14 ans. C’est l’entraineur du club adverse qui lui a donné son surnom après l’avoir vu jouer. SaLire la suite « A jamais olympien 8 : ERIC DI MECO »

Les Dark Trophies Ligue1 Uber Shit 2020/2021.

N’ayant aucune confiance en nos pairs ni en nos aînés, la fff/fifa/uefa/lfp etc. J’ai décidé de m’auto proclamer, judge/jury/ executioner. Voici les Dark condamnés dans un joyeux bordel après une belle saison de merde. Trophée JPP: 1/ W. Ben Yedder 2/K. Mbappé ( c’est pas que ça me fasse plaisir) 3/B. Yilmaz (il aurait méritéLire la suite « Les Dark Trophies Ligue1 Uber Shit 2020/2021. »

L’équipe type Hijo de puta Ligue 1 Ubershit 2020-2021.

Voilà, le onze que toute la presse footix nous envie, la crème de la crème, la cerise on the cake, le côté obscur du football. Ces joueurs finiraient attachés au cyprès s’ils jouaient sous nos couleurs. La crasse adulée par les Ménès, Guy et compagnie. Si cette équipe écraserait à coup sûr la ligue1, elleLire la suite « L’équipe type Hijo de puta Ligue 1 Ubershit 2020-2021. »

L’équipe type des flops de Ligue 1 à l’apéro: le syndrome Mendoza.

Voilà l’équipe des joueurs que l’on attendait avec impatience pour dominer cette frêle ligue des talents et qui se sont lamentablement plantés. Que du lourd, mais seulement en salaire et transfert. Un requiem dans lequel l’OM place deux joueurs, seul aspect où l’on s’est illustré cette année. Dans les cages, Gomis a été décisif àLire la suite « L’équipe type des flops de Ligue 1 à l’apéro: le syndrome Mendoza. »

L’analyse à froid Metz-OM, 1-1

Comme nos joueurs, j’ai décidé de prendre des vacances anticipées, à la différence que je ne suis pas payé pour raconter des conneries. Seule chose à retenir, nous sommes désormais la seule équipe au monde à marquer après le coup de sifflet final… Á jamais les premiers. Saison lamentable… qu’ils aillent tous se faire enculerLire la suite « L’analyse à froid Metz-OM, 1-1 »

Fausses notes. Grosse saucisse pour la 5ème place. OM-Strasbourg : 1-1.

Les charcuteurs : Mandanda Saw 6 : Mini boudin. Passé de mode, même avec une sauce samouraï maison. Balerdi 5 : Montbéliarde mon amie. Un goût fumé, un prix prohibitif. Léo et les bas. Alvaro 4 : Chorizo de contre façon. Ne mérite pas l’AOC, ni l’AVC, ni rien. « Extra fort » sur l’emballage. Lettre àLire la suite « Fausses notes. Grosse saucisse pour la 5ème place. OM-Strasbourg : 1-1. »

L’analyse à froid Reims-OM : 1-3

Premier point: Sampaoli nous aligne un 3/4/3 assez amorphe et l’OM peine à récupérer les ballons et construire quoique ce soit. Deuxième point: Si Gueye est correct sans être véritablement inspiré Kamara n’entrera pas dans le match jusqu’à sa sortie sur blessure. L’entrée de Rongier en revanche correspond à la mort de Reims. Troisième point:Lire la suite « L’analyse à froid Reims-OM : 1-3 »

L’analyse d’avant match, Reims-OM: comment ne pas boire la tasse en Champagne.

Reims est une équipe qui ne nous réussit pas du tout comme la plupart des équipes de contre et celle-ci est certainement la plus rigoureuse au niveau tactique. Gros combat physique, replacement systématique à la perte du ballon et agressivité dans les duels et sur les deuxième ballons. Si La Défense encadrée par un AbdelhamidLire la suite « L’analyse d’avant match, Reims-OM: comment ne pas boire la tasse en Champagne. »

Écoutes secrètes : La poule aux œufs d’or…

Dans la série, les écoutes secrètes d’OM à l’apéro, un nouveau dossier explosif et brûlant et incroyable et sulfureux et exclusif et tout ça, tout ça…, révèlé à nos chers lecteurs.  Samedi 17 avril 2021. Visio-conférence entre Madrid, Turin et Nyon, siège de l’UEFA en Suisse. Fiorentino Perez, Andréa Agnelli et Aleksander Céferin ont vraimentLire la suite « Écoutes secrètes : La poule aux œufs d’or… »

L’analyse à froid. OM-Lorient : 3-2.

1er point : l’OM se présente dans un inédit 5-3-2 avec Flo Thauvin en piston gauche. On s’est tous dit : » Eh bien, pourquoi pas, car Henrique, dans ce rôle contre Montpellier, il a pris le bouillon ». C’est donc parti pour un nouveau match, on l’espère tous avec du jeu…… 2ème point : première miLire la suite « L’analyse à froid. OM-Lorient : 3-2. »